« Voilà les DELTON! » Musée de la Chasse et de la Nature

5 387 vues

21/10/2014 - 26/01/2015

A Propos de

 

Voilà les Delton! » est la première exposition dédiée au studio photographique Jean Delton, actif à Paris de  1862 à 1914

«Portraitistes de chevaux», les Delton reçoivent toute la société du Second Empire et de la Belle Epoque dans leur studio du 83, avenue de l’Impératrice à Paris (actuelle avenue Foch).
Leur œuvre constitue un témoignage iconographique sur un monde qui disparaît à jamais avec la Première Guerre Mondiale.
La centaine d’œuvres réunies pour l’exposition permet d’évoquer en images  ce monde dépeint par Marcel Proust : princes des familles régnantes ou détrônées (Napoléon III, Eugénie, Edouard VII d’Angleterre, le tsar Nicolas II, le roi de Prusse…), personnalités du monde, hommes politiques ou artistes (la duchesse d’Uzès, Mata Hari, Emile de Girardin,  Victor Hugo,  le banquier Salomon, Sarah Bernhardt…)

Réalisées dans leur atelier de photographie puis en extérieur, leurs images constituent à la fois un témoignage d’une époque et un modèle pour les artistes du temps (le sculpteur Bourdelle, le peintre Maurice Denis…).
L’exposition confronte les clichés issus de prestigieuses collections privées et publiques aux représentations faites par les contemporains des Delton.

Aux côtés des œuvres historiques des DELTON, on trouve des œuvres d’artistes contemporains . On découvre ainsi des travaux de Delphine Gigoux-Martin  qui installe un solide taureau camarguais naturalisé dans le musée. L’animal, soigneusement évidé, contient tous les ustensiles nécessaires à un festin servi à même la carcasse. Le chef  Yves Camdeborde  est chargé de confectionner les mets qui seront proposés au public au cours de performances-dînatoires inédites.

On remarque aussi des œuvres de Kate MccGwire qui  évolue dans un monde fascinant et fantastique. A partir de plumes de pigeon patiemment récoltées, nettoyées et assemblées, elle crée depuis 2004 une faune inédite de formes mêlées, entrelacées, animées de mouvements, d’ondulations, qui semblent douées de vie et d’expansion. Ce bestiaire tout droit sorti d’un livre de contes de fées, qui s’enroule sur lui-même, et dont on ne saurait trouver ni commencement ni fin, nous ramène à des temps obscures, primaires et incertains tout en nous semblant d’une incroyable familiarité.

Entretiens avec Elisabeth Petibon, journaliste et critique d’art.

INFORMATIONS PRATIQUES
62 rue des Archives
75 003 Paris
Le musée est ouvert tous
les jours sauf le lundi
et les jours fériés, de 11 h à 18 h,
de 11 h à 21 h 30 le mercredi.
Plein tarif : 8 euros
Tarif réduit : 6 euros

 

 

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !