Salon PAGE(S de Printemps – Bastille design center

5.5K vues

13/04/2019 - 14/04/2019

A Propos de

Salon PAGE(S de Printemps

les 13 et 14 avril 2019

Au Bastille Design Center

– Entrée libre : samedi de 14h à 20h et dimanche de 10h à 19h –

www.pages-paris.com

Éditeurs, Graveurs, Relieurs d’art, Artistes, Poètes … France et International.

 

Invité d’Honneur : Henri MICHAUX

 

– L’exposition : éditions rares, documents originaux –

Henri Michaux (1899-1984) montra un extrême souci de ses livres, de leur réalisation, de leur typographie. Ce grand voyageur toujours en mouvement, toujours de passage (Mouvements, Passages sont de ses titres), cet explorateur qui visita non seulement l’Ecuador, l’Asie et la Grande Garabagne, mais aussi les gouffres de l’esprit par l’expérience des hallucinogènes, sut s’occuper de mise en pages et veiller au tirage de ses gravures et de ses lithographies. Il refusa toute sa vie d’être publié au format de poche, et même dans la Bibliothèque de la Pléiade : en revanche, il réalisa des dizaines de livres d’artiste ou de plaquettes précieuses avec des éditeurs tels que Jacques-Olivier Fourcade, Pierre Bettencourt, Guy Lévis-Mano (G.L.M.), Robert L. Godet, René Bertelé (Le Point du jour), Bruno Roy (Fata Morgana) ou Yves Peyré (L’Ire des vents). L’exposition organisée par le salon Page(s – livres d’artiste et bibliophilie contemporaine – montre les plus notables de ces ouvrages, des plus imposants : Peintures et dessins, Poésie pour pouvoir, Mouvements, Par la voie des rythmes, aux plus singuliers, fussent-ils de dimensions modestes : La Ralentie, Je vous écris d’un pays lointain, Le Lobe des monstres. Seront également présentés des documents rares : planches non retenues, épreuves corrigées de la main de Michaux.

Le Salon PAGE(S permet de faire découvrir le livre « autrement », à un public élargi : approches sensibles, sensuelles, ludiques, souvent insolites !

 

En même temps que se tient au Grand Palais à Paris le Salon des Livres Rares du 12 au 14 avril.

Son but est de promouvoir le livre d’artiste et le livre illustré contemporain, et le travail des créateurs, artistes, éditeurs, typographes… qui leur donne toute leur valeur.

Le Salon PAGE(S se tient deux fois l’an :

 

– Au printemps au  Bastille Design Center, Paris 11e

– A l’automne au Palais de la Femme, Paris 11e

 

On peut aussi suivre toute l’année l’activité de ses exposants sur  le site : www.pages-paris.com

 

Sont réunis le temps d’un week-end éditeurs, relieurs d’art, artistes du livre, peintres, calligraphes … et nombre de leurs auteurs ; ils viennent de toute la France et de l’étranger (Italie, Allemagne, Amériques, Hongrie, Belgique, Japon…) pour présenter leurs nouveautés, et leur fonds.

Au fil des années, le Salon PAGE(S est devenu le rendez-vous incontournable  des amateurs, des collectionneurs, et aussi des simples curieux. Tous apprécient ces moments d’échange avec les créateurs des très beaux livres rassemblés en ce lieu.

Les ouvrages présentés vont du minuscule, qui ne mesure que quelques centimètres, jusqu’au grand in folio : le livre se conjugue sous toutes les formes, de la plus traditionnelle jusqu’à la plus surprenante. Leporelli (livres en accordéon), pliages, découpes, jeux dans la mise en page… Le visiteur s’arrête, parcourt, feuillète… C’est le corps entier qui est mis en jeu, plus uniquement la vue ou le toucher.

Richesse des matières et des papiers, diversité des moyens d’impression des textes (typo, offset, numérique, manuscrits), beauté des images gravées, à l’eau forte, au burin, à l’aquatinte, à la manière noire… mais aussi des collages, découpages, peintures, aquarelles, encres, dessins, photographies …

Ces livres devenus objets d’art, objets rares, sont tirés à peu d’exemplaires – et parfois même ils sont uniques.

Du plus traditionnel au plus innovant, ce trio de magiciens : auteur, plasticien, éditeur, exploite toutes les possibilités qui lui sont offertes par les techniques anciennes comme par les nouvelles technologies pour que le livre reste un espace privilégié du rêve et de la beauté.

Petit lexique par  Marie Alloy

Bibliophilie contemporaine :

Le terme de bibliophilie contemporaine fait référence à une tradition du « beau livre », développée principalement dès la première moitié du XXe siècle grâce à l’initiative d’éditeurs qui ont su orchestrer magistralement dans des ouvrages d’exception la rencontre entre des poètes et des peintres. Auparavant, on parlait plutôt de livre illustré (par exemple pour Manet et Mallarmé et bien d’autres).

Ces ouvrages de bibliophilie, à tirage limité, étaient imprimés en typographie au plomb par des imprimeurs chevronnés (Atelier Mourlot par exemple) et accompagnés d’œuvres originales d’artistes de renom, créées en lithographie ou à l’eau-forte ou tout autre technique (imprimées par exemple chez Lacourière et Frélaut) sur des papiers pur chiffon, et signées à la main par l’artiste et le poète.

Livre d’artiste :

J’entends par « livre d’artiste », un travail de création du livre lui-même en tant qu’objet poétique, intégrant dans sa conception l’œuvre graphique ou plastique d’un artiste (ou parfois plusieurs), celui-ci pouvant être à la fois l’architecte du livre et l’auteur des œuvres visuelles (de toutes techniques) qui l’animent. C’est une notion beaucoup plus libre et plus souple que celle de bibliophilie contemporaine, qui n’implique d’ailleurs pas nécessairement la présence de la poésie écrite. Ce peut être simplement le livre d’un artiste avec ses écrits, photos, notes, sur des papiers ordinaires…etc.),comme on le voit dans les collections de livres d’artistes (conceptuels par ex.) qui sont de plus en plus recherchées à l’heure du tout numérique et du brouillage des repères artistiques. Il n’y a aucune norme pour définir le livre d’artiste, puisque c’est sa singularité même qui retient l’attention et lui donne sens, par son engagement dans les courants artistiques de référence ou, au contraire, par sa marginalité.

Contact Presse : Christine Paulvé

06 80 05 40 56

christinepaulve@me.com

www.christinepaulve.com

 

 

PAGE(S de printemps 2019

 

 

Liste des 30 participants

 

Éditions de l’Eau

Éditions QuPé

Éditions de l’Envol

Éditions Jeannine Montandon

Éditions Al Manar

Véronique Durieux

Éditions Signum

Éditions Le Silence qui roule,

Éditions du Lierre

Éditions Schambill

Bernadette Genoud-Prachet

Atelier Alma Charta

Éditions Catherine Decellas

Éditions Collodion

Éditions Estepa

Éditions  Noir d’ivoire

Éditions Akie Arichi

Atelier Ilona Kiss

Éditions Méridianes

Atelier de la Guinguette

Éditions Books & Things

Galerie Marina

Atelier Dominique Digeon

Nicole Davy

Éditions Céphéides

Au crayon qui tue éditeur

Éditions Azul

Éditions GO

Éditions Le pré Nian

 

FLASH INFOS
Découvrez l'univers de Hans Schimansky pour sa quatrième exposition personnelle à la Galerie Jeanne Bucher Jaeger , Paris Marais. Du 16 Février au 4 Mai 2019.-Du 20 février au 20 mai, Jean Baptiste Huyn expose ses photographies et portraits de voyages dans le Shangri-La Hotel Paris .-Du 22 mars au 15 juin,la commissaire d'exposition Jeanette Pacher présente l'expostion " Drawing as thinking" de l'artiste Nikolaus Gansterer, au Drawing Lab Paris .-Découvrez" The plausible Island"  le second volet de l'exposition " Mapping at Last" à la Topographie de l'art, à Paris 3e Arr. Du 16 Février au 6 Avril 2019.-

Rendez-Vous du 29 au 31 mars 2019 pour la 7 ème édition du salon DDESSINS (paris contemporary drawing fair)  à l'atelier richelieu à paris .-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !