RACHEL DAIREAUX & ANTOINE NERON-BANCEL – GALERIE CLAIRE CORCIA

1 227 vues

07/01/2016 - 30/01/2016

A Propos de

La Galerie Claire Corcia expose du 7 au 30 janvier 2016 les travaux de Rachel Daireaux et Antoine Néron-Bancel.

Né en 1985 à Sao-Paulo (Brésil), Antoine Néron-Bancel est un jeune artiste lyonnais. Après des études littéraires, il obtient un premier diplôme aux Beaux- Arts de Nîmes (une expérience méridionale qui vit plusieurs expositions consacrées à ses dessins) et un autre avec mention de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Il débute son apprentissage avec le dessin classique et la gravure. Éprouvant rapidement le besoin de se spécialiser, il se tourne vers le noir et blanc qu’il décline sans relâche aussi bien dans ses toiles que dans ses films d’animation (plusieurs de ses films ont été sélectionnés dans différents festivals). Son dessin au trait précis, sa poétique de l’image, cisèle un monde onirique inspiré par les moeurs de nos contemporains.

Rachel Daireaux est née en 1969. Elle vit et travaille aux Lilas. A la galerie Claire Corcia, les différentes œuvres exposées ont été réalisées les unes après les autres par un même procédé. Tramées dans l’espace, les chutes de tissus nouées ont dévoilé des sculptures allégoriques. Les « toiles » peintes à l’huile représentent le mythe des mondes « de l’invisible et du visible » qu’ils soient personnels ou collectifs: « Le fil de ma nature et le langage de mon inconscient ».

Reportage: Olivia Zürcher

INFORMATIONS PRATIQUES 

GALERIE CLAIRE CORCIA

323, rue Saint-Martin -75003 PARIS

Tél : 09 52 06 65 88

Métro : Arts et Métiers

Parking : Saint-Martin à proximité

Lundi-vendredi : 11h30-19h / Samedi sur rendez-vous

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou  sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !