KRM – centre Art et Liberté de Charenton

1 176 vues

14/11/2014 - 13/12/2014

A Propos de

KRM au centre Art et Liberté de Charenton

KRM est un couple d’artistes franco-allemand qui réalise des murs imaginaires sur du bois. L’esprit du Mur révèle un portrait de la vie citadine et exprime librement des contradictions intérieures, la souffrance et la joie. Geza et Chérif assume un art urbain iconoclaste et rebelle, basé sur la tragédie humaine et la complexité de l’être.

Leur histoire à commencé au pied du mur de Berlin, d’où vient Geza. Sur lui fut crée leur première oeuvre. Depuis, les murs deviennent leur support.

Jouant un quatre main sur la toile, ils enrichissent chacun leur tour leurs supports par la pulsion et la superposition, jusqu’à trouver une stabilité commune, dans le respect de la loi de la peinture. Le final est une explosion de couleur, d’émotion et de techniques différentes. Leurs œuvres murales témoigne d’une actualité contemporaine et traite des sujets et questions sociopolitiques. Les guerres, les conflits, la souffrance …

Ce tandem artistique est aujourd’hui dans les plus grandes collections d’art contemporaine du monde. Appelé KRM (leur signum), ils ont choisit comme emblème le chien, symbole de fidélité. On le retrouve en pochoir sur leurs oeuvres.

Infos pratiques :

Espace Art et Liberté
3, place des Marseillais
94220 Charenton le Pont
Métro Liberté Ligne 8 (à 50 m du métro) Entrée libre du mardi au samedi de 13h à 18h

http://www.charentonlepont.fr/culture/arts_plastiques/espace_art_calendrier_expositions.php?menuPrincipal=6

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !