IRIS ALTER – ESPACE CARPEAUX

1 022 vues

06/01/2016 - 18/02/2016

A Propos de

Iris Alter est une artiste  Allemande, qui  a vécu aux Etats Unis et s’exprime depuis 25 ans en France. En somme, Iris Alter est une citoyenne du monde.

Elle est partagée entre le désir de faire une peinture politique et une expression  esthétique  souvent  décorative… Voici des œuvres uniques en leur genre,  des peintures objets, ou des objets peints et des collages en couleurs  ou en camaïeux, faites par une artiste, qui défend bec et ongle la condition féminine. Il faut regarder ce grand portrait intitulé : « La Joconde de Bagdad », une femme voilée, ou « La Majorité Minoritaire », un défilé de toiles à sac de pommes de terre comme mannequins,  qui pourrait rivaliser avec un défilé de Jean Paul Gaultier.

On comprend que des censeurs machos soient gênés aux entournures pour exposer ce travail puissant. Pourquoi refuser de montrer ce monument  contre la guerre qu’est la toile titrée : « Underground Zéro Bagdad » Une palette  de couleurs  grises, symboles du béton éclaté par quelques obus assassins, avec ces fers à béton, qui vont  dans toutes directions, telles les lances chez Paolo Uccello. Plastiquement c’est très beau, et en même temps on retient son souffle.

Dans un autre registre Iris Alter montre qu’elle a de l’humour et sait  jouer avec les mots quand elle assemble  quelques morceaux de ferraille  grillage et fil de fer pour fabriquer  un « Petit Sac Chanel ou comment consolé un cœur brisé ». Et que dire de : «  La marieé scie heureuse », une femme de tarlatane, robe de mariée s’envolant  hors du cadre, une scie menaçant son coeur. La tarlatane, la  soie blanche et la gaze habillent des anges et combien d’autres femmes.

Bucolique, Iris Alter le devient quand elle fait des paysages. On traverse des champs peints à l’huile, une mare, mais les poteaux, qui forment une  clôture sont des vrais poteaux et le fil de fer est authentique. C’est ludique. Iris fait parfois des fleurs gigantesques, des coquelicots qu’elle dit, mais qui ressemblent à des pavots. C’est sa manière à elle de se droguer. Ne nous trompons pas, certains paysages sont  remplis de noirceur et pourraient servir à illustrer les cruels contes et légendes des frères Grimm, compatriote d’Iris Alter.

A propos de cruauté, curieusement, à la fin de la guerre en 1945, les troupes d’occupations Américaines interdirent les contes de Grimm, sous prétexte que la violence des contes serait à l’origine de la montée du Nazisme, et que Richard Wagner aurait puisé  dans les légendes  des frères Grimm pour construire  sa tétralogie.

Je dirais pour conclure, ce par quoi j’aurais dû commencer, c’est  qu’Iris Alter développe une triple vision artistique :

Mythique pour expliquer le monde.

Politique pour organiser la société.

Métaphysique pour révéler l’individu.

 

Automne 2015    Christian Zeimert

ESPACE CARPEAUX

15, Bd Aristide Briand, 92400 Courbevoie

 

FLASH INFOS
La 6ème édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain a lieu jusqu'au 17 septembre 2017, dans la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Les œuvres de 10 artistes français et internationaux sont exposées sur 11 sites inscrits à l’inventaire des Monuments historiques.-DIORAMAS Du 14 juin au 10 septembre 2017, le Palais de Tokyo invite les spectateurs à redécouvrir le diorama. A travers les œuvres de nombreux artistes contemporains, l'exposition réinvente ce mode de représentation, à la croisée de la science, de l'Histoire et de l'art. Entre mise en scène et illusion, ces dioramas sont un terrain d'expression original pour le réel et l'imaginaire.-A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !