GEORGES ROUSSE – LE FAMILISTÈRE DE GUISE

4 893 vues

12/05/2015 - 20/09/2015

A Propos de

GEORGES ROUSSE – LE FAMILISTÈRE DE GUISE L’artiste Georges Rousse expose dans le fameux Familistère de Guise, lieu chargé d’histoire dont les appartements sont réinvestis pour des créations in situ, mais aussi des installations, aquarelles, croquis préparatoires et photographies. C’est par une approche chronologique du travail de l’artiste que sont présentées des œuvres datant de 1980 jusqu’aux œuvres inédites créees en 2014-2015 et offertes pour la première fois à la vue du public. Georges Rousse a toujours été attiré vers l’appareil photographique, ayant comme références des maîtres tels que Steichen, Stieglitz ou Ansel Adams, il mêle aujourd’hui ce médium à la peinture et l’architecture pour une fusion artistique féconde. Le Familistère de Guise est une expérimentation architecturale datant du XIXe siècle. Grand palais de briques construit en Picardie par Jean-Baptiste Godin, ancien ouvrier devenu grand industriel de la fonte. Il bâtit cette construction utopique afin de fournir des logements à ses deux milles ouvriers. C’est une société miniature que le familistère abrite, avec ses écoles, ses théâtres et ses jardins. Aujourd’hui partiellement laissés à l’abandon, les appartements vides de l’aile gauche sont réinvestis par l’artiste qui les transforme en espace pictural. Il peint sur les tapisseries de l’époque aux motifs floraux très saturés des formes géométriques afin de créer des illusions d’optique. Le mot utopia est également récurrent. Les œuvres jouent sur la perception visuelle et sur la mobilité du spectateur. Elles se transforment selon son point de vue. La dimension spatiale est donc très forte et entre en paradoxe avec la photographie qui permet de rendre compte du point de vue particulier de la chambre photographique où l’œuvre prend forme. On est donc entre la bi-dimension de la photographie et la spatialité complexe des installations réelles. Où se situe alors l’œuvre ? La photographie restitue en tant que preuve une intervention éphémère dans un espace unique, mais elle la rend également infinie, fictive et poétique. L’utopie est un leit motiv persistant dans le travail de Georges Rousse, elle apparaît sous forme de mise en abyme autant dans le lieu que dans la forme des œuvres qui nous permettent de voyager dans l’histoire, mais aussi dans l’univers de Georges Rousse.   Camille Debacq   Infos pratiques : Familistère de Guise 178, 179, pavillon central F-02120 Guise

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

Vidéo : Odeta Vilkišiūtė

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !