Galerie Joel Knafo – Apocalypso / La Jussienne

705 vues

06/03/2015 - 28/03/2015

A Propos de

Apocalypso / La Jussienne

 

L’artiste plasticienne Annie-Claire Alvoët expose ses œuvres à la galerie Joel Knafo autour de deux expositions influencées de récits bibliques : Apocalypso et La Jussienne.

 

Dans un premier temps, avec Apocalypso, l’artiste s’inspire directement de textes sacrés : l’Apocalypse de Jean et le Cantique des Cantiques. Les peintures sont alors mises en récit pour retracer fidèlement les huit cantiques et les  vingt-deux chapitres de l’Apocalypse. Ainsi, le thème de l’amour et de la révélation sont abordés. Les mesures des toiles parlent d’elles-mêmes. En effet, 70×70 cm sont choisi pour l’Apocalypse, 7 représentant le chiffre de la plénitude ; quant aux cantiques, 195×130 cm sont utilisés, soit l’espace nécessaire pour accueillir un couple.

 

Dans un second temps, avec La Jussienne, Anne-Claire Alvoët puise cette fois dans les récits religieux oraux. Il s’agit de Marie l’Egyptienne, à l’image de Marie Madeleine en plus intense. Ancienne prostituée du Ve siècle, elle décide de vouer sa vie à la religion pour se laver de ses péchés. L’artiste représente alors un corps bouleversé et  partagé entre deux extrêmes : la luxure et la rédemption. Une façon de montrer la difficulté de trouver sa place dans la société.  A partir de clichés de Femen, A.-C. Alvoët crée des nues morcelés encadrés par une chevelure en mouvement le tout dans des toiles carrés pour accentuer la géométrie des formes.

 

Delphine Bonvarlet

 

Annie-Claire Alvoët

Apocalypso / La Jussienne

Galerie Joel Knafo

Du 6 au 28 mars 2015

FLASH INFOS
La 6ème édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain a lieu jusqu'au 17 septembre 2017, dans la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Les œuvres de 10 artistes français et internationaux sont exposées sur 11 sites inscrits à l’inventaire des Monuments historiques.-DIORAMAS Du 14 juin au 10 septembre 2017, le Palais de Tokyo invite les spectateurs à redécouvrir le diorama. A travers les œuvres de nombreux artistes contemporains, l'exposition réinvente ce mode de représentation, à la croisée de la science, de l'Histoire et de l'art. Entre mise en scène et illusion, ces dioramas sont un terrain d'expression original pour le réel et l'imaginaire.-A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !