GHASEM HAJIZADEH – G Claire Corcia

7 189 vues

09/01/2013 - 28/02/2013

A Propos de

GHASEM HAJIZADEH

Commissaire d’exposition : Hanna LANDAU

Toute mon œuvre est un dialogue avec le portrait, qu’il soit individuel ou collectif. Il s’agit, dans mes portraits, d’une fiction nostalgique».

Ghasem HAJIZADEH est né en 1947 à Lahijan en Iran. En 1967, il est diplômé de la High School of Fine Arts de Téhéran et commence sa carrière artistique en Iran.
Il a effectué de nombreux voyages aux Etats-Unis, en Europe, en Afrique et en Asie. Il vit et travaille en France depuis 1986. A partir de 1992, le pouvoir iranien lui interdit d’exposer dans les galeries d’Iran.

La peinture étrange et puissante de Ghasem HAJIZADEH nous invite à une plongée dans la mémoire iranienne d’un artiste exilé à Paris depuis 1986.

« Je ne suis pas devenu peintre, je suis né peintre » déclare-t’il.

Vu sur NEWS ART TODAY.tv

 « Un Iran Mythique »

« La fantaisie de l’artiste est sa terre d’exil ; son œuvre, l’espace fantomatique sur lequel vient se réfléchir son identité. Ne demandez pas : d’où vient Ghasem Hajizadeh, mais quel est l’Iran mythique que sa peinture déconstruit ; à quel « mundusimaginalis », à quel orient prophétique son âme appartient-elle ? Car l’Iran d’Hajizadeh n’est pas de ce monde. Il est une patrie mentale, un lieu symbolique, un univers à mi-chemin entre la réalité la plus dure et le rêve le plus fantasque. Mêlant, avec science et malice, toutes les racines de sa culture – de la tradition savante à l’art populaire- l’œuvre de ce peintre est en elle-même une synthèse : elle unifie en une même forme plastique (héritée de la dynastie des Ghajars) ce qui, dans le réel, se rejette ou se contredit. Voilà peut-être pourquoi l’œuvre de cet artiste – en sa totalité – constitue un document unique pour qui veut pénétrer à l’intérieur des contradictions de l’âme perse ». in « Ghasem Hajizadeh, un Iran Mythique », Frédéric Charles BAITINGER, Artension Hors Série n°3, mars 2010, « 100 artistes, 100 paris pour le XXIème Siècle ».

« A travers une cohorte de personnages aux proportions variables et un pêle-mêle de paysages, la cohérence est bousculée. Les procédés du Pop-art trouvent ici un usage inédit. Cet univers semble flotter dans les méandres d’une mémoire capricieuse. En proie au mal du pays, Ghasem HAJIZADEH ne s’approprie cette imagerie dite « populaire » que pour l’exalter dans des formats imposants et la hausser à un étonnant degré de flamboiement surréaliste, établissant ainsi entre tradition et modernité (qu’un abîme habituellement sépare) de savoureuses passerelles ». Xavier BUREAU, novembre 2012

PEINTRES :

Ody SABAN – Sergio MOSCONA – Ghasem HAJIZADEH – Matthieu KUHN – Simone PICCIOTTO – Caroline VEITH -Abraham HADAD – David AZUZ – Jacqueline LIPSZYC – Daniel LIVARTOWSKI – Joanna FLATAU – Colette GRANDGÉRARD – Dominique JANCEL-Jean-Louis MORELLE – Zwy MILSHTEIN  – Moreno PINCAS – Denis POUPPEVILLE – RAMON – Salomon ROSSINE-Bernard PRIVAT – Evelyne POSTIC – Michel HÉNOCQ – Myriam BAT-YOSEF

SCULPTEURS :

Haude BERNABÉ – Saul KAMINER – Seyni CAMARA – Alexandre MEYER – Florence THOMASSIN – Bernard THOMAS – ROUDEIX – Nili PINCAS-Sabrina GRUSS – Marc TOURET – Eva ROUCKA

PHOTOGRAPHES :

Carolle BENITAH – Sabrina BIANCUZZI – Vincent DESCOTILS – Francesco GATTONI – Mathilde MACCARIO – Louise NARBO-Hans BELLMER – Alfred COURMES – Gilbert CORSIA – Ismael DE LA SERNA – Roger DE LA FRESNAYE – Mstislav DOBUZHINSKY-Jacques DOUCET – David DUNCAN – Alexandre ISTRATI – Paul KALLOS – David LAN BAR – Felicia PACANOWSKA – Nicolas STERNBERG-Gabriel ZENDEL

VU SUR NEWS ART TODAY.tv

 

GALERIE CLAIRE CORCIA

323, rue Saint-Martin 75003 Paris

Telephone : 09 52 06 65 88

Mardi-vendredi : 11H30-19H/ Samedi : 14H-19H

www.galeriecorcia.com

 

 

 

FLASH INFOS
La Galerie Mark Hachem présente « Provocative Moods » une exposition personnelle de Robert Farber sous le commissariat de Géraldine Beigbeder jusqu'au 21 novembre 2017-YIA ART FAIR, du 19 au 22 octobre 2017, au Carreau du Temple. MANIFESTATION D'ART CONTEMPORAIN-Pour la Biennale d’Issy 2017, une soixantaine d’artistes investissent les murs du Musée français de la Carte à Jouer. A travers un thème commun, « Paysages, pas si sages », ils présentent leur vision de la nature, du monde et ses évolutions dans des styles et des médiums différents. Des œuvres à découvrir jusqu'au 12 novembre 2017.-L'exposition "Continua Sphères ENSEMBLE" prend ses quartiers au CENTQUATRE jusqu'au 19 novembre 2017. Pour l'occasion, une vingtaine de galeries et d’institutions venues des cinq continents seront présentées.-Pour sa 71ème édition, le Salon réalités nouvelles présente 400 artistes français et internationaux. Rendez-vous du 15 au 22 octobre 2017, au Parc Floral de Paris, pour découvrir la scène abstraite contemporaine.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !