Yan Pei-Ming – Galerie Thaddaeus Ropac

1 657 vues

21/10/2013 - 23/11/2013

A Propos de

La Galerie Thaddaeus Ropac est heureuse d’annoncer sa première exposition du peintre français d’origine chinoise Yan Pei-Ming, dont le travail n’avait pas été présenté dans une galerie française depuis plusieurs années. L’exposition intitulée Help! sera construite autour de plusieurs axes caractéristiques des recherches de l’artiste. Le portrait, la peinture d’historique et la vanité, se déploieront sur les trois étages de la galerie.

Dans un rapport dialectique et pictural, le thème séculaire de la guerre et de la paix entre en confrontation dans l’espace principal tandis que l’icône incarnée dans le genre du portrait et des œuvres sur papier seront présentées sur les deux autres niveaux.

Yan Pei-Ming convoque l’histoire récente à travers l’observation des images médiatiques.  Leur transcription à l’échelle monumentale par le médium de la peinture à l’huile confère à l’actualité une dimension historique qui n’est pas sans rappeler le scandale de la réception du Radeau de la Méduse de Géricault. Le spectateur est confronté à l’immédiateté d’images au fort potentiel historique mais l’absence de recul temporel crée l’interrogation, le doute et l’émotion. L’expositionHelp! abordera des thématiques propres au genre de la « peinture d’Histoire » ainsi que des thèmes empruntés aux faits marquants de l’actualité comme la Guerre en Libye ou des scènes de combats terrestres et aériens.

 « C’est à Manet, c’est à Goya que je pense encore une fois devant ces œuvres de Yan Pei-Ming ; à eux avant tous les autres, pour le rappel incessant des désastres de la guerre, le noir et le blanc, la dévotion à la peinture. (…) à la suite de Marat, effondré sur le linge blanc de sa baignoire, le cortège des exécutés et des assassinés, Saddam Hussein, Lee Harvey Oswald, John et Robert Kennedy, Gandhi, Che Guevara, Aldo Moro, Martin Luther King, les bons comme les mauvais, à la morgue, troués, dénudés, étiquetés. Toujours la même histoire, nous dit Yan Pei-Ming. Encore faut-il qu’elle ait ses hérauts, qu’il y ait quelqu’un de taille pour la convoquer, la fixer et la dénoncer, avec cette arme depuis longtemps éprouvée, la peinture. » (Henri Loyrette, préface du catalogue de l’exposition)

Communiqué de presse

Entretiens avec Elisabeth PETIBON

Galerie Thaddaeus Ropac

7 rue Debelleyme

75003 Paris

mardi/samedi : 10H-19H

tél. : +33 142 729 900  (tjs mettre comme cela, le numéro avec 01 n’est pas pro)

www.ropac.net
Découvrez toutes les expositions en galeries et musées sur www.NewsArtToday.Tv

Remerciements à Andy EMLER, auteur et compositeur de la musique.

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !