URS LUTHI – GALERIE PIECE UNIQUE

2 339 vues

04/06/2014 - 13/09/2014

A Propos de

L’artiste suisse Urs Lüthi travaille à Munich. Il est un des grands artistes de l’art conceptuel de la fin du XX ème siècle et du début du XXI. Il s’attache à toutes les formes de créations. La Galerie Pièce Unique expose de l’artiste un autoportrait sculpté en aluminium : « Four Times a loser » , son visage y est représenté quatre fois, exprimant ainsi différentes époques intérieures et extérieures de sa vie. L’on retrouve de cette manière son compagnon de jeu, son double qui est un élément plastique et expressif de son oeuvre. C’est toujours avec sa même ironie et son autodérision qu’il traite cet autoportrait. Il y a quelque chose de grotesque, de burlesque dans le traitement du visage qui s’oppose à la sculpture dans son ensemble, monument solennelle. C’est que pour Lüthi, il est question d’opposer  l’individu au général. Dans la galerie Variations, l’exposition complément, on retrouve LOST DIRECTION, une méditation sur la voie du bonheur.  » Direction Est, » est une série de travaux photographiques faisant partie de son projet « Art is Better », qui est au centre des recherches de l’artistes ces dernières années. Pour Lüthi, l’art doit être partout, il est la vie dans l’unique acceptation que l’on peut en faire, et son oeuvre Direction Est nous pousse à remettre en question nos utopies préconçues.    Infos pratiques Galerie Pièce Unique 4 rue Jacques Callot 75006 Paris 01 43 26 54 58 Urs Lüthi « Four times a loser » Du 4 juin au 6 septembre 2014   Galerie Pièce Unique Variations 26 rue Mazarine 75006 Paris 01 43 26 54 58 Urs Lüthi « Lost Direction » Du 4 juin au 13 septembre 2014  

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !