SUZANNE LAFONT – CARRÉ D’ART MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE NÎMES

1 603 vues

06/02/2015 - 26/04/2015

A Propos de

SUZANNE LAFONT – CARRE D’ART MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE NÎMES

 

Suzanne Lafont, artiste photographe et docteur en philosophie, expose au Carré d’Art, musée de l’art contemporain de Nîmes. Elle y présente des œuvres essentiellement photographiques en corrélation avec d’autres médias comme le cinéma, le théâtre ou la littérature. Elle est, depuis les années 1980 une figure de la photographie française.

Inspirée par de grandes œuvres littéraires telles que « le mystère de Marie Roget » de Edgar Allan Poe ou encore « Twin Peaks » de David Lynch, Suzanne Lafont revisite les classiques pour leur donner, soit une adaptation plus moderne, soit un deuxième regard sur l’oeuvre originale. Par un travail d’appropriation, elle remet les œuvres dans de nouvelles « Situations ».

L’exposition se divise en plusieurs salles. L’une, passe en revue une partie de ses œuvres photographiques se succédant avec plusieurs titres. La perception d’un cliché passe par la légende et peut changer le sens de l’oeuvre. Une autre tiendra lieu de focus sur le livre de Rem Koolhas.

Paradoxalement, le mouvement tient une place très importante dans le travail de Suzanne Lafont. Elle utilise, par exemple, le flou pour lui donner vie.

 

 

 

Infos pratiques :

 

« Situations »

Du 6 février au 26 avril 2015

Carré d’Art-Musée d’art contemporain

Place de la Maison Carrée

30000 Nîmes

Tél : 04 66 76 35 70

http://carreartmusee.com/fr/

Tarif plein : 5 €

Tarif réduit : 3,70 €

Ouvert du mardi au dimanche inclus de 10h à 18h

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !