Rusudan Petviashvili – G Daniel Besseiche

1 395 vues

19/09/2013 - 19/10/2013

A Propos de

Rusudan Petviashvili est née à Tbilissi le 25 Janvier 1968.Elle commença à peindre à l’âge d’un an et dix mois. Sa première exposition solo eut lieu alors qu’elle n’avait que six ans. Plus d’une centaine de ses dessins furent exposés, en particulier ses grands formats, dont la technique complexe fascine. Les étudiants, tout comme le reste de la société , étaient bouleversés par le talent de l’enfant. A huit ans, Petviashvili tînt deux expositions solos à Moscou, puis à Tbilissi. A Treize ans, elle commença à les exposer en France, à Paris. A saint Yorre, une conférence de presse extraordinaire fût tenue afin d’explorer « le phénomène des peintures de Rusudan Petviashvili ».

 Les années suivantes voient les expositions de Rusudan s’exporter à Vienne, Budapest, Madrid, Londres puis toujours à Moscou et Tbilissi ainsi qu’en France et aux Etats-Unis. Elle illustra plusieurs livres dont Le chevalier dans la peau de panthère et Les Contes de Fées Nationaux de Georgie. Petviashvili est ainsi listée parmi les «  2000 personnalités célèbres du 20ème siècle », un livre publié par le Centre Biographique de Cambridge. Elle participe également à la réalisation de miniatures pour le Gospel à la tête de la Cathédrale Sainte Trinité, sous la bénédiction d’Ilia II, le Patriarche catholique de Géorgie.

33, rue Guénégaud – 75006 Paris

Tél : 01 40 46 08 08

paris@besseiche.com / www.besseiche.com

Ouvert du Mardi au Samedi de 11h à 19h

Et sur Rendez-vous.

Retrouvez toute l’actualité des expositions en musées et galeries sur www.NewsArtToday.Tv

Les Editions Patou sont partenaires de www.NewsArtToday.Tv

Remerciements à Andy Emler, auteur compositeur, pour la musique.

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !