MUSTAPHA BOUTADJINE – GALERIE CORINNE BONNET

1 186 vues

08/09/2015 - 26/09/2015

A Propos de

Mustapha Boutadjine, « Collages Résistant(s) » , Galerie Corinne Bonnet

Du 8 au 26 Septembre 2015, la Galerie Corinne Bonnet accueille l’exposition « Collage Résistant(s) » de Mustapha Boutadjine. Une trentaine de collages sont présentés : des portraits à la fois tragiques et puissants réalisés par thèmes (les femmes, les gitans, les insurgés…). L’origine de chaque œuvre est une gravure ou une photographie en noir et blanc que l’artiste redessine, puis recouvre de bouts de magazines « bourgeois » qu’il aura préalablement déchirés.

Mustapha Boutadjine est né en 1952 dans la banlieue d’Alger. Il étudie à l’Ecole des Beaux-Arts dans la section architecture d’intérieure, puis aux Arts Décoratifs de Paris en Design de Produits. Il achèvera son parcours universitaire en Esthétique et sciences de l’Art à Panthéon-Sorbonne. Mustapha retourne en Algérie en 1979 où il est maître-assistant, puis chef du département Design qu’il aura lui-même créé. Durant cette période il sera également professeur associé à l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme. Dans les années 80, sous la pression des intégristes, il est contraint de quitter son pays et de revenir à Paris. Cette période sombre de l’Algérie influencera fortement son travail.

Avec ses collages il dresse le portrait de rebelles ou de populations stigmatisées comme les Noirs ou les Gitans : « Je veux montrer des gens dont on ne parle jamais, faire un travail sur la mémoire et démocratiser les archives ».L’artiste revisite l’Histoire chaque fois qu’il créé une série et multiplie ainsi les références. Il détourne des publicités de produits haut de gamme et met en avant des figures révolutionnaires historiques, tout en dénonçant la société de consommation. De ce fait il détruit l’image d’un monde idéalisé et inaccessible pour mettre en forme ces personnes qui ont marqués le monde. Mustapha Boutadjine sera notamment inspiré par Frantz Fanon,  psychiatre antillais, et les Black Panthers. Pour une œuvre il estime avoir besoin d’un mois en moyenne, en travaillant six à huit heures par jour. Il glisse subtilement une photographie de lui dans chaque collage, sa manière à lui d’apposer sa signature.

 

Informations pratiques :

Galerie Corinne Bonnet

Cité artisanale, 63 rue Daguerre – 75014 Paris

Du mardi au vendredi de 14h à 19h,

Samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous

+33 (0)1 43 20 56 06

+33 (0)6 82 66 08 89

galeriecorinnebonnet@gmail.com

www.galeriecorinnebonnet.com

 

Reportage : Constance Marie Anouck

Texte : Morane Dessein

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur, pour la musique

Toutes les infos artistiques sur www.newsarttoday.tv 

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !