MOSCONA Sergio – Galerie Claire Corcia

3 969 vues

04/04/2013 - 29/06/2013

A Propos de

Retrouvez toutes les informations sur www.newsarttoday.tv

MOSCONA sergio

« Mon œuvre se nourrit de faits  sociaux, c’est un jeu constant avec ce qui arrive, une interaction qui déplace  et retourne les choses avec la seule intention de tenter de s’en rapprocher à  partir d’un point où je puisse, dans la mesure du possible, les comprendre ».

La galerie Claire Corcia présente l’oeuvre du jeune artiste argentin  Sergio Moscona, âgé de 31 ans, aujourd’hui considéré comme l’une des figures  montantes de l’art contemporain européen et mondial.
Depuis  2001, cet artiste prodige ne cesse d’être exposé. Qu’il s’agisse de Paris  « Les Cirques de Moscona » à la Galerie Maître  Albert ou « El Guernica » au Mans, à Metz, ou à Londres.

Son  travail a déjà fait l’objet de plusieurs  acquisitions dans différents musées au Brésil, au Paraguay, en Uruguay, au  Mexique et aux Etats-Unis.
Les tableaux de Moscona sont toujours « habités » dit le critique d’art  Manuel Mauer et il poursuit  » Mais qu’est-ce qui occupe les espaces ? Qui  vit sur ces terres ? « .

Doué d’une étonnante force de travail, ce nouveau  Picasso dresse une fresque épique de la  dictature militaire qui a sévi en Argentine entre 1976 et 1983. Baigné dès  son enfance dans ce climat hostile, Sergio MOSCONA fait de ces évènements  traumatiques le cœur de sa production artistique. La violence de la junte  militaire hante son œuvre fertile, prolifique, surabondante, posant sans cesse  la question de l’inhumanité. A la manière d’un PICASSO réalisant  « Guernica », Sergio MOSCONA rend hommage à cet illustre pair… C’est  une réussite !

Sergio MOSCONA traite avec pudeur et retenue l’indicible. Les visages grimaçants de  douleur et d’émotion nous transportent loin de ce que l’on peut imaginer. Comment matérialiser l’intolérable ?  Comment lui donner un visage humain ? C’est avec brio et délicatesse  que le trait vif et acéré de l’artiste nous conte cette histoire dramatiquement  humaine.

L’exposition « INSOLENTE REALITE » offre  une vision protéiforme du travail de  Sergio MOSCONA à travers un ensemble important de peintures à l’acrylique,  collages, dessins aquarellés ou exclusivement à la mine de plomb spécialement créés pour cet évènement  parisien.

Sergio  MOSCONA nous livre sa vision du chaos.  L’artiste inquiet s’interroge sur  ses contemporains et les observent, tout  en se glissant dans la peau du « chat » qui s’immisce dans  chacune des œuvres de cette série inédite, entièrement réalisée en 2010. Témoin paisible et passif, tel un intrus au  milieu des hommes, il apparaît tel un acteur involontaire et se trouve  confronté à l’étrange, à l’irrationnel,  voire à la folie des situations humaines.

GALERIE CLAIRE CORSIA:

 323 Rue Saint-Martin

75003 Paris

09 52 06 65 88

http://www.galeriecorcia.com

Vous pouvez regarder toutes les autres vidéos sur www.newsarttoday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !