MOHAMED EL BAZ – GALERIE IMANE FARES

979 vues

02/04/2015 - 06/06/2015

A Propos de

Mohamed el Baz expose à la galerie Imane Fares.

La galerie Imane Farès, spécialisée dans l’art du Moyen-Orient et d’Afrique, présente les œuvres de l’artiste marocain Mohamed El baz au sein de l’exposition Bricoler l’Incurable. Détails. Une Nuit sur Terre.

Cette formule vient de l’ouvrage Syllogismes de l’amertume de l’écrivain roumain Cioran : « être moderne, c’est bricoler l’incurable ». Ses écrits reflètent un panorama du monde, du temps et de l’humanité sous un point de vue lyrique. Ceux-ci s’accordent avec la démarche créatrice de Mohamed El baz : il propose, à travers ses œuvres, une nouvelle interprétation de la réalité qui nous entoure, entre broderies et masques ethniques.

L’artiste apporte des « solutions poétiques » aux interrogations géographiques, sociologiques et anthropologiques de l’humanité. Il se pose en médiateur dans un monde en perpétuelle mutation, esclave des différences et des a priori. Cette situation chaotique est représentée par la grande diversité de formes de l’œuvre : constituée d’images, d’objets, d’installations vidéos et sonores. Tentez une expérience sensorielle et temporelle, entourée de matières telles que le bois, l’aluminium, le feu et les néons, pour provoquer une simulation synesthésique, alors au cœur des révélations artistiques de l’artiste.

 

Infos pratiques :

Galerie Imane Farès

41 rue Mazarine

750006 Paris

Du 2 avril au 6 juin 2015

Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

Rédaction : Camille Debacq

Réalisation :  Odeta Vilkišiūtė

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !