Jean-Claude Meynard – GALERIE LELIA MORDOCH

5 038 vues

11/04/2014 - 17/05/2014

A Propos de

L’œuvre de Jean-Claude Meynard est au cœur d’une démarche picturale qui décline à l’infini la complexité du monde. Avec la géométrie fractale, l’artiste repousse les fondamentaux de l’étude classique du plan et de l’espace, pour créer des images où la géométrie devient celle de l’excès et de la démesure.

À partir d’un algorithme – une séquence de silhouette humaine -, Jean-Claude Meynard dessine à l’aide d’outils informatiques pour abolir toutes notions de bas, haut, abscisses ou ordonnées, et démultiplier la figure humaine dans des perspectives qui s’entrecroisent et se répètent sans fin.

À cette démultiplication exponentielle des silhouettes contenues dans chaque œuvre s’ajoute celle de la taille de reproduction illimitée de la figure qu’apporte le mode du dessin vectorisé – et non pixellisé -, laissant place au vertige de l’infini.

L’exposition conçue pour la Galerie Lélia Mordoch est à l’image d’une demeure fractale où les œuvres se répondent et se succèdent, de manière continue et contigüe, au service d’une histoire de la complexité sans cesse renouvelée.

Texte extrait du dossier de presse de l’exposition. Plus d’infos sur le site de la galerie : http://leliamordochgalerie.com/

 

Infos pratiques :

50, rue Mazarine

75006 PARIS

Tel : 01 53 10 88 52

Fax : 01 53 10 88 49

Mail : lelia.mordoch.galerie@wanadoo.fr

Ouvert du mardi au samedi de 13h à 19h.

 

Entretien avec Elisabeth Petibon, critique d’art

 

Retrouvez toute l’actualité artistique sur www.NewsArtToday.Tv

Les Editions Patou  www.editionspatou.com sont partenaires de www.NewsArtToday.Tv

Remerciements à Andy Emler, auteur, compositeur pour la musique.

 

 

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !