MARTINE BOULART – CLAUDE MOLLARD- FONDS CULTUREL DE L’ERMITAGE

9 281 vues

15/06/2015 - 15/06/2016

A Propos de

Martine Boulart, président fondateur du Fonds culturel de l’Ermitage présente l’exposition de Denyse et Philippe Durand-Ruel revisitée par Claude Mollard.

Claude Mollard, figure majeure de l’actualité artistique en France, acteur du Centre Pompidou et proche de Jack Lang dans le milieu culturel, est également plasticien et critique d’art. Ce sont ces deux derniers statuts qu’il revendique et investi dans cette exposition. Les œuvres mythiques d’artistes nouveaux-réalistes tels qu’Arman, César, Lavier, mais aussi d’artiste impressionniste comme Monet, ou encore de l’Arte Povera comme Anselmo faisant partie de la collection Durand-Ruel sont revisitées et interprétées par l’artiste. Claude Mollard est un anthropoformiste : il cherche habituellement des visages dans la nature, mais ici, l’artiste va appliquer cette technique dans les œuvres de la collection.

Il nous livre ainsi des images neuves d’œuvres « anciennes » ou du moins connues du public car emblématiques de la scène artistique du XXe siècle. C’est donc paradoxalement que Mollard propose une vision innovante de vestiges artistiques du siècle dernier. Jean de Loisy pense que les œuvres ne sont jamais achevées, la  fertilité d’interprétation des œuvres permet en effet le renouvellement infini des œuvres qui ne sont finalement jamais désuètes. Mollard pousse le public à adopter un regard neuf sur les œuvres préexistantes. En nous transmettant son point de vue personnel sur une œuvre, Mollard fait émerger ce que les néophytes ou même les artistes eux-mêmes n’ont pas su voir dans la base formelle de l’œuvre. Il nous propose une vision microscopique de l’œuvre en faisant intrusion dans son intimité plastique. Son regard impudique observe les moindres détails avec minutie afin de comprendre, puis de révéler les secrets de l’œuvre. Il opère ainsi un « viol de l’œuvre » selon ses dires, grâce à son angle de vue optique, son cadrage, et l’agrandissement du cliché microscopique sur un format en deux dimensions.

Ainsi, après auscultation de l’œuvre originale, advient la création d’une œuvre inédite. D’un mouvement double: entre regard inquisiteur et neuf, entre enquête et inspiration, ressort la double nature des photographies de Claude Mollard : elles sont à la fois des preuves de la richesse des œuvres initiales, et des œuvres d’art elles-mêmes. Ce dernier arrive alors à faire vivre l’imaginaire des œuvres au sein d’une quête du visage, qui n’est finalement qu’un prétexte pour mettre en marche une mise en abyme infinie de la création artistique.

Vidéo d’Alexis Boselli et texte de Camille Debacq

Infos pratiques :

Fonds culturel de l’Ermitage pour l’art contemporain

Les Vallons

23 rue Athime Rué

92380 Garches

 

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !