Manolo CHRETIEN- Galerie Arnaud BARD

1 306 vues

06/11/2014 - 29/11/2014

A Propos de

Fils de l’astronaute Jean-Loup Chrétien, premier européen a être allé dans l’espace en 1982, Manolo Chrétien a été très marqué par la première phrase que son père a prononcé à la sortie de sa capsule dès son atterrissage dans le Kazakhstan après un mois passé dans l’espace : « la Terre est malade ».Quand on entend à 16 ans de tels propos de son père devenu héros, cela laisse forcément une trace indélébile.

 

Né en en bout de piste aérienne à Orange, les mirages et les prototypes des aéronefs mythiques des années 60 ont bercé son enfance, dans le vrombissement de la mise à feux des réacteurs, de la déflagration résonnante du passage du mur du son, et les effluves du kérosène.

Depuis dix ans, Manolo effectue une sorte de « voyage  mémoire » dans le passé, il recherche des lieux où ces oiseaux métalliques l’ont tout autant repoussé que fasciné. On peut imaginer l’attraction que ces machines argentées ont pu dégager durant son adolescence, comme impression de surpuissance, de fragilité aux membrures haute couture, d’inaccessibilité « secret défense », un challenge quotidien de la mort, ou de la vie.  Comme il le dit lui même : « Quand nous étions en classe, avec tous mes camardes  et que nous entendions non loin de la base un crash, nous étions tous transis de peur, à savoir lequel de nos pères serait absent à l’appel… »

Aujourd’hui, ces carlingues sont désormais inertes, elles témoignent de toute l’apogée aéronautique, abandonnées après leur dernier envol sur des aérodromes désaffectés. Elles sont condamnées à être dépecées et recyclées, et de leurs morceaux, on récupère l’aluminium qui servira ensuite de support aux tirages  photos de Manolo.

Le fort du travail photographique de Manolo CHRETIEN est qu’il dégage toute l’âme de ces forces machines. Ses photos sont le résultat, de l’électrolyse de  l’univers aérien galvanisant sa sensibilité. Il dépeint les prouesses technologiques et artistiques que constituent alors ces merveilles de design classées « Confidentiel Défense ». Leurs bosses et leurs plaies  (fuselages scarifiés, réacteurs épuisés, cockpits opacifiés, rivets arrachés) témoignent de leur vie antérieure. Des symboles d’une force aérienne puissante et avant-gardiste relégués au rang de sculptures immobiles rivées au sol pour toujours,  mais plus éclatantes peut-être encore que par le passé.

Son père, Jean-Loup CHRETIEN, lui a écrit ces quelques lignes à l’occasion de cette exposition :

« Manolo est né sous les avions. Et il est resté sous ces avions toute sa jeunesse. Ma passion inconditionnelle pour ces oiseaux dont les plumes sont remplacées par de l’aluminium a déteint sur Manolo. Une autre passion s’est développée en lui, un talent artistique incontestable aidé par un esprit particulièrement inventif. Je retrouve dans ses tableaux, sous forme inattendue et lumineuse, tous ces oiseaux qui m’ont offert leurs ailes pour réaliser mes rêves. Un très grand bravo à Manolo. Et un grand merci de nous offrir une image si réaliste de souvenirs déjà lointains. » Jean-Loup CHRETIEN

 

Infos Pratiques:

92, avenue Jean- Baptiste Clément
92100 Boulogne
Horaires : Du Mardi au Vendredi de 11h à 19h
Samedi de 16h à 19h
Accès : Métro : ligne 10 Pont de Saint Cloud.
FLASH INFOS
5 EME édition de DDESSINPARIS 2017, cabinet de dessins contemporains, reinvestira les 700 m2 , sous la verrière de l 'Atelier Richelieu du 23 au 26 mars 2017.-Le salon du dessin au Palais Brongniart, 39 galeries du 22 au 27 mars 2017, est devenu une référence dans le monde du dessin de collection.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !