Ma Qun – Galerie Daniel Besseiche

1 286 vues

28/06/2015 - 11/07/2015

A Propos de

La galerie Daniel Besseiche se tourne vers le pays du soleil levant pour l’exposition de l’artiste chinois Ma Qun.

Le peintre maîtrise aussi bien la douceur que l’énergie pour une peinture oxymorique à la picturalité éclatée. Il utilise l’encre de Chine et l’acrylique à travers une touche volubile et réfléchie. Le mouvement étranglé de la peinture décentre la forme et créé une dynamique particulière au sein de la toile. La peinture volubile se confronte à l’aspect hiératique de la calligraphie qui est discrètement insinuée dans les touches de couleurs. Une superposition de formes colorées s’affirme sur un fond bleu où le vide et le plein sont combinés en vue d’une harmonie spatiale.

L’influence de Nicolas de Staël est présente dans cette apparition progressive de la forme appelant un regard contemplatif patient et attentif. Ma Qun déjoue ainsi les archétypes de l’esthétique chinoise pour proposer avant tout une vision picturale qui dépasse les frontières pour viser l’universel, mais aussi une évolution personnelle de son art.

Sa peinture s’oriente vers une quête fusionnelle de l’être et de l’infini. Il reproduit une peinture du geste, donc du corps, pour opérer une sorte de retour à la matrice : le peintre se peint lui-même. La vision agitée de la toile remplace alors toute retranscription figurative pour nous offrir une narration plastique haute en couleur.

Camille Debacq

 

Infos pratiques :

Galerie Daniel Besseiche

33 rue Guénégaud

75006 Paris

Du 28 mai au 11 juillet

+33 (0) 1 40 46 08 08

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !