LUDOVIC CHEMARIN – MFC- MICHÈLE DIDIER

927 vues

17/04/2015 - 16/05/2015

A Propos de

Ludovic Chemarin

Identités

 

La galerie MFC –  Michèle Didier propose un concept un peu particulier à l’occasion de l’exposition Ludovic Chemarin© Identités: l’artiste Ludovic Chemarin a déposé son nom en tant que marque, qui a été rachetée par les deux artistes  Damien Beguet et P.Nicolas Ledoux. L’œuvre est donc réalisée au nom de Ludovic Chemarin par ces derniers.

 

Ces deux artistes réalisent sous forme de contrat une sorte de commerce de l’art. Ayant racheté l’artiste « par petits bouts », pour citer Damien Beguet, ils exploitent le travail deLudovic Chemarin et continuent de produire des œuvres « à sa manière ». L’œuvre reste ainsi en perpétuelle évolution, renouvelée par l’apport neuf des deux artistes. Un jeu d’identité s’installe alors : qui est l’artiste ?

 

La création se mêle à un raisonnement éthique: peut-on tout acheter ? On s’interroge sur la valeur ontologique de l’œuvre d’art, ce qui la constitue, puisque la signature de l’artiste est un critère exclu, et que la performance artistique est transmise à des pairs. On assiste à la dématérialisation de l’œuvre d’art : l’aura de l’œuvre, autrement dit « son ici et maintenant » tant plébiscitée par Walter Benjamin est à reconsidérer au profit de sa reproductibilité au sein d’un art post-conceptuel.

L’œuvre de Ludovic Chemarin est infinie du fait de la transmission de la signature du peintre ainsi désacralisée.

 

Texte: Camille Debacq

Vidéo et interview : Amany Chaoualy

 

Infos pratiques :

Galerie Michel Didier

66 rue Notre-Dame de Nazareth

75003 Paris

Exposition du 17 avril au 16 mai

Ouverture du mardi au samedi de 12h à 19h

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !