Liudvikas Buklys / Rolling holders and windows – Galerie Cortex Athletico

823 vues

23/05/2014 - 21/06/2014

A Propos de

Liudvikas Buklys – Galerie Cortex Athletico

Rolling holders and windows

Du 23 mai 2014 au 21 juin 2014

Rolling holders and windows = une exposition monographique de Liudvikas Buklys = le rassemblement articulé de matériaux— un terrain pour les idées. Au centre, un banc en placage d?aggloméré offre une position centrale. Si c?est vraiment un banc, c?en est un dont les particularités ont été prédéterminées par un ensemble de dimensions horticoles (bien que leurs paramètres aient été retirés du décor). C?est un point de référence abrupt, mais ses lignes horizontales s?étendent au-delà de leur terminaison visuelle, vers trois autres objets, suspendus ici, là, et encore là—des voiles pour piéger l?air et étendre notre réflexion. Des blocus productifs, des abris. Ou, restant un peu plus longtemps sur le fil—à la périphérie, les bords visibles, acérés, disparaissent—ils peuvent aussi figurer trois parachutes pour ralentir la chute.

Il y aussi un coin. Disloqué quelque part, il a été renversé—un contenant pour contenir des formes. Un outil pour des comparaisons qui se superposent, pour l?échelle. Aussi spatialement positif que négatif.

D’un autre point de vue, le triumvirat pourrait représenter des écrans. Si tel est le cas, ils ne sont pas si éloignés du plasma car ils ont été plantés. Se rassemblant, se coagulant, implicitement instructifs, incarnés de manière démonstrative, opérables, pris indépendamment ou filtrés l?un à travers l?autre, ils proposent bien plus que trois nouvelles lignes d?horizon—23 cadres pénétrant progressivement dans les collines ondoyantes excisées photographiquement d?un entrepôt lituanien. De la matière première. Un potentiel. Un diaporama franc. Une fixation après l?autre, leurs perspectives agglomérées coulissent en une chorégraphie silencieuse. Les étiquettes suggèrent quelque chose de vestimentaire, et troquent leur fonction attributive générique pour une autre.

Du matériel pour tente et flexi-windows—ni la structure ni les éléments étirés ne sont en cuir, mais tous les trois pourraient servir de boucliers afin de parer aux éléments. Lorsque des campeurs sont emmaillotés dans des cocons portables, la vision est obstruée pour des raisons météorologiques, mais les autres sens fonctionnent toujours. Bien entendu, le parcours n?est pas sans abstraction. Si c?est comme cela que fonctionne Rolling holders and windows, alors le banc en aggloméré endosse un nouveau rôle—fibreux, mais dépassant la densité moyenne.Rolling holders and windows est un fabricant de formes. Et les formes persistent : des arcs, des triangles, des parallélogrammes, des rectangles, des plis et des rouleaux, une maille invisible de pointillés—elles se poursuivront pendant longtemps, et bien au-delà de l?espace d?exposition.

Chris Fitzpatrick

GALERIE CORTEX ATHLETICO

12 rue du Grenier saint Lazare
F-75003 Paris France
Tél : +33 (0) 175 504 265
paris@cortexathletico.com

FLASH INFOS
Pour les amateurs d'art du monde entier, la Biennale des Antiquaires est un rendez-vous incontournable depuis plus d'un demi-siècle et la quintessence de « l’art de vivre à la française ». La Biennale devient un évènement annuel et se nomme désormais : La Biennale Paris. du lundi 11 au dimanche 17 septembre de 11h à 21h. Nocturnes le mardi 12 et le jeudi 14 septembre jusqu'à 23h.-Parcours des mondes est le plus important salon d’arts premiers international par le nombre, la qualité et la diversité de ses participants.Du mardi 12 au dimanche 17 septembre 2017 dans le quatier de saint germain des pres.-La 6ème édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain a lieu jusqu'au 17 septembre 2017, dans la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Les œuvres de 10 artistes français et internationaux sont exposées sur 11 sites inscrits à l’inventaire des Monuments historiques.-DIORAMAS Du 14 juin au 10 septembre 2017, le Palais de Tokyo invite les spectateurs à redécouvrir le diorama. A travers les œuvres de nombreux artistes contemporains, l'exposition réinvente ce mode de représentation, à la croisée de la science, de l'Histoire et de l'art. Entre mise en scène et illusion, ces dioramas sont un terrain d'expression original pour le réel et l'imaginaire.-A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !