COLLECTION JEAN MAIRET – GALERIE DES HOSPICES

1 100 vues

19/06/2015 - 18/10/2015

A Propos de

L’humanité s’est toujours posé de nombreuses questions sur la vie, la mort et notre humanité tout entière.

Aujourd’hui, la ville de Limoges organise une exposition au sein de la galerie des Hospices et vous propose de regarder par le trou de la serrure « L’AMOUR, LA MORT, LE DIABLE ».

La collection présentée a été rassemblée par deux amateurs d’art contemporain, Jean et Christina Mairet. Depuis une trentaine d’année, ils ont récolté les œuvres d’une centaine d’artistes de 20 nationalités différentes. Chacune de ces œuvres doit choquer, être expressive pour pouvoir intéresser le couple.

Les 29 artistes exposés nous transporte dans un voyage inédit autour de l’amour, la vie, la mort et le paradis. En tout, 70 œuvres ont été sélectionnées pour leur côté humoristique et la sensualité qu’elles dégagent.

Au fil des œuvres, le visiteur se retrouve transporté dans un monde imaginaire à la manière d’Alice au Pays des Merveilles. Le but, s’adapter à la configuration de la galerie des Hospices. Cette compilation particulière joue sur les liens et les ramifications entre les différentes œuvres. Le tout, en gardant un œil sur « l’image particulière de l’homme » cher à Jean Mairet.

Pourtant, les objets exposés vont parfois au-delà du réel et prennent une nouvelle allure. Il apparaît alors que ce que nous regardons n’est pas toujours ce que l’on pense.

Un reportage de Océane Chabardes

Infos Pratiques :

6 rue Louis Longequeue

87000 Limoges

www.ville-limoges.fr

Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 19h.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

 

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !