Kim En Joong – Galerie Yoshii

855 vues

05/06/2014 - 31/07/2014

A Propos de

La galerie Yoshii présente l’exposition « Célébration de Bibémus » de Kim En Joong

Kim en Joong est né en Corée en 1940. Fils de caligraphe, il est élevé dans la tradition taoïste.

Il se tourne vers les arts graphiques après une rencontre importante avec un maitre de calligraphie. Il entre alors à l’école des beaux-arts de Seoul. Il est particulièrement intéressé par la peinture moderne occidentale, l’impressionnisme, le cubisme et l’art abstrait. Il étudie alors le français.

Il réalise enfin son rêve et part pour le vieux continent. Il étudie en Suisse l’histoire de l’art puis la théologie et la métaphysique. Il se convertit au christianisme et devient moine dominicain.

Son art est une quête mystique, couleur et lumière sont pour lui objet de méditation.

En 1989 il réalise ses premiers vitraux pour l’église de Saint Jean Baptiste d’Angoulème. Il en réalisera pour de nombreuses églises en France et dans le monde. Il travaille aussi la céramique qu’il peint.

Cette exposition « Célébration de Bibémus » est une référence aux carrières d’Aix en Provence ou Cézanne a peint de nombreuses œuvres et louait un petit cabanon pour dormir et abriter ses toiles.

L’exposition présente des œuvres récentes, il peint à même la toile sans enduit. Cela donne un aspect plus lumineux encore à la matière picturale. On retrouve aussi quelques céramiques et des travaux sur verre.

 

Infos pratiques:

Exposition « Célébration de Bibémus » de Kim En Joong à la Galerie Yoshii

du 5 juin au 31 juillet

8, avenue Matignon

75008 Paris

01 43 59 73 46

 

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !