James Chedburn – Galerie Lélia Mordoch

4 165 vues

03/04/2015 - 23/05/2015

A Propos de

JAMES CHEDBURN – GALERIE LELIA MORDOCH

Le voyage, le rêve et la nostalgie poétique sont des éléments de l’exposition « Looking for a Better Place » présentée à la galerie Lélia Mordoch du 3 avril au 23 mai 2015. James Chedburn, artiste britannique vivant en France depuis 25 ans, expose ses sculptures en mouvement qui invitent à l’aventure pour trouver un monde meilleur.

Chaque pièce est fabriquée en utilisant des objets récupérés auxquels James Chedburn offre une seconde vie. Ce sont des anciennes boites en métal ou des vieux appareils, comme une ancienne machine à coudre ou à écrire. Ils peuvent servir à tenir la structure ou alors être intégrés à une sculpture comme un bateau ou un phare. Ces supports sont reliés à des sculptures transparentes créées à partir de fil de laiton. Les créations de James Chedburn font penser à un dessin dans l’espace dont le fil est égal aux lignes crayonnées.   L’artiste ajoute un mécanisme qui motorise ses œuvres ce qui égaie sa création.

James Chedburn est né à Kuala Lumpur et a grandi dans la campagne anglaise du Somerset. Après les études à la prestigieuse Central School of Arts, devenue la Central Saint Martins School of Arts and Design à Londres, il reçoit un diplôme en design industriel. Il a déjà exposé aux Etats-Unis, au Japon, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France.

 

Infos pratiques :

La galerie Lélia Mordoch

50, rue Mazarine

75006 Paris

Ouvert du mardi au samedi de 13h à 19h

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

Réalisation : Odeta Vilkišiūtė

FLASH INFOS
La 6ème édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain a lieu jusqu'au 17 septembre 2017, dans la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Les œuvres de 10 artistes français et internationaux sont exposées sur 11 sites inscrits à l’inventaire des Monuments historiques.-DIORAMAS Du 14 juin au 10 septembre 2017, le Palais de Tokyo invite les spectateurs à redécouvrir le diorama. A travers les œuvres de nombreux artistes contemporains, l'exposition réinvente ce mode de représentation, à la croisée de la science, de l'Histoire et de l'art. Entre mise en scène et illusion, ces dioramas sont un terrain d'expression original pour le réel et l'imaginaire.-A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !