In Situ 2014 – Arnaud Vasseux

2 666 vues

30/05/2014 - 21/09/2014

A Propos de

In Situ 2014 – Le prieuré de Marcevol accueille Arnaud Vasseux

Faisant face au massif du Canigou, le prieuré de Marcevol est de style roman. En 1428, un lourd séisme a détruit une importante partie des bâtiments. A la Révolution, il est vendu comme Bien national et fait sa conversion dans l’exploitation agricole. Il faudra attendre 1970 pour que les grands travaux de rénovation commencent. En 1971, l’association La Fondation du prieuré de Marcevol est créée : avec comme axe de travail la rénovation et l’étude du bâtiment et la préservation architecturale, elle est reconnue d’utilité publique depuis 2001.

L’artiste choisi est Arnaud Vasseux, né en 1969 à Lyon, qui enseigne la sculpture à l’Ecole des beaux-arts de Nîmes. Sensible aux propriétés physiques des matériaux, les créations proposées pour In Situ sont habitées par l’histoire du lieu. Non déplaçables, au caractère éphémère, l’artiste fait se rencontrer les matières, les espace-temps, avec des œuvres expérimentales. Il avait déjà participé à l’événement L’art dans les chapelles, en 2010, avec l’oeuvre Cassable, réalisée en plâtre. Cette fois l’artiste, s’inspirant de l’histoire du prieuré (séisme, reconstruction), emploie un mélange de béton et d’argile pour la création Ondes de surface. Il inaugure par la même occasion un nouveau cycle dans les créations In Situ.

Œuvres présentées jusqu’au 21 septembre 2014

Prieuré de Marcevol,

66320 Arboussols
Infos complémentaires : 04 68 05 24 25

 

Recherchez les expositions des galeries, musées, centres d’art sur www.newsarttoday.tv

Les éditions Patou www.editionspatou.com presentent des artistes sur le thème du portrait, du nu et de la nature.

Amateursdebonsvins.com, fournisseur en vin des galeries est partenaire de Newsarttoday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !