IN SITU 2014 – JAVIER PEREZ – L’ABBAYE DE GELLONE

2 935 vues

30/05/2014 - 21/09/2014

A Propos de

In Situ 2014 – L’abbaye de Gellone accueille Javier Pérez

Fondée en 804 (époque carolingienne) par Guillaume de Gellone, l’abbaye de Gellone est inscrite depuis 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Une communauté de religieuses vit actuellement au sein de cette abbaye bénédictine. Elle a déjà accueilli Richard Deacon en 2012 et Claude Lévêque en 2013.

L’artiste qui a été choisi cette année se nomme Javier Pérez. Espagnol, il vit et travaille à Barcelone. Les matériaux qu’il utilise sont très variés, allant du verre à l’albâtre. Ses techniques le sont tout autant, et donne la cohérence aux  trois œuvres qu’il présente : un univers où la symbolique religieuse, les enjeux formels de l’artiste se croisent au sein de ces murs habités d’histoire.

L’œuvre Corona est une œuvre choisie, elle a été réalisée en 2011.

Rosario (mémento mori) représente un chapelet composé de tête de mort. Cette œuvre n’est pas sans rappeler les vanités, elle fut elle aussi choisie par l’artiste.

La troisième œuvre se nomme el viaje nocturno, elle existait déjà en verre de Murano mais a été reproduite en albâtre pour l’abbaye de Gellone.

 Infos pratiques 

Abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert.

Œuvres présentées jusqu’au 21 septembre.

Place de la Liberté,

34150 Saint-Guilhem-le-Désert
Infos : 04 67 57 58 83

 

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !