Hiroshi Sugimoto – Palais de Tokyo

4 015 vues

25/04/2014 - 07/09/2014

A Propos de

Le Palais de Tokyo accueille l’exposition « Aujourd’hui, le monde est mort » de Hiroshi Sugimoto, jusqu’au dimanche 7 septembre 2014.

Le japonais Hiroshi Sugimoto, qui vit et travaille entre Tokyo et New York, expose actuellement au Palais de Tokyo une nouvelle exposition pour le moins originale. L’artiste confectionne ce projet depuis une dizaine d’années. Il y a juxtaposé ses collections d’objets, issues d’époques et de cultures disparates, et ses œuvres photographiques.

Une trentaine de récits accompagnent les œuvres exposées. Chaque scénario débute par la phrase « Aujourd’hui, le monde est mort. Ou peut-être hier, je ne sais pas. » Nous retrouvons par exemple le témoignage d’un apiculteur constatant la désertification du monde lié au comportement suicidaire des abeilles.

Hiroshi Sugimoto est un artiste complet. Il a lui-même pensé l’ambiance sonore et la scénographie de l’exposition. Les récits sont également de lui. Ils se nourrissent de références au roman L’Etranger d’Albert Camus. Ceci montre toute l’étendue des champs d’activités de l’artiste, qui s’intéresse donc également à la littérature.

L’exposition « Aujourd’hui, le monde est mort » est la plus importante jamais réalisée en Europe par l’artiste. A voir absolument.

Hiroshi Sugimoto expose également jusqu’au 29 juillet 2014 à la galerie Cahiers d’art.

Infos pratiques : 

PALAIS DE TOKYO
13, avenue du Président Wilson,
75 116 Paris

HORAIRES
De midi à minuit tous les jours, sauf le mardi

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !