HERVÉ TÉLÉMAQUE – CENTRE POMPIDOU

2 131 vues

25/02/2015 - 18/05/2015

A Propos de

Le Centre Pompidou consacre une rétrospective inédite à l’oeuvre de l’artiste Hervé Télémaque. Il passe trois années à New York où il se familiarisera avec l’expressionnisme abstrait dont il tombe amoureux, il l’emportera avec lui en France à son retour en 1961. C’est à cette période qu’il se rapproche du groupe surréaliste parisien. Ses inspirations sont multiples. L’artiste se concentre néanmoins sur une critique de la société de consommation, prônant la contre-culture et divulguant un message anticolonialiste fort.

Hervé Télémaque devient peut à peut un protagoniste incontournable de la Figuration narrative. Peinture acrylique, aplats et tracés réguliers sont alors de mise. En 1968, il cesse de peindre et se consacre à ce qu’il appellera des « sculpture maigres ». Quelques années plus tard, quand il revient à son premier amour; la peinture, il y insère le collage. Puis dans les années 1990, il appréhende le fusain, et produira de grands dessins dont les formes sombres dialoguent avec une découpe minutieusement élaborée. Le paroxysme de son oeuvre est finalement sa production durant les années 2000. Un nouveau regard sur le monde porte ses peintures. Des allusions fréquentes à la « négritude » et le décryptage de l’actualité politique française voient le jour sur ses toiles. Un artiste éclectique, engagé et plein d’espoir donc, qui nous prouve que traiter l’actualité par le biais de l’art est toujours possible, même après les malheureux événements de janvier dernier.

Reportage : Charlotte Vautier

Infos pratiques :

Centre Pompidou, 75191 Paris cedex 04.

métro : Rambuteau ou Hotel de ville.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
La 6ème édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain a lieu jusqu'au 17 septembre 2017, dans la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Les œuvres de 10 artistes français et internationaux sont exposées sur 11 sites inscrits à l’inventaire des Monuments historiques.-DIORAMAS Du 14 juin au 10 septembre 2017, le Palais de Tokyo invite les spectateurs à redécouvrir le diorama. A travers les œuvres de nombreux artistes contemporains, l'exposition réinvente ce mode de représentation, à la croisée de la science, de l'Histoire et de l'art. Entre mise en scène et illusion, ces dioramas sont un terrain d'expression original pour le réel et l'imaginaire.-A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !