Helifirst – Galerie Arnaud Bard

2 966 vues

04/12/2014 - 04/12/2014

A Propos de

La société HELIFIRST et toute son équipe attachent une grande importance à la qualité de service pour ses clients. Helifirst met son  expérience et son savoir faire au service du client pour répondre aux demandes les plus diverses de transports de passagers pour des déplacements professionnels, gastronomiques, sportifs, escapades, découvertes, vols touristiques, baptêmes de l’air, de fret urgent, de rapatriement sanitaire, événements personnalisés pour des entreprises ou des particuliers.

La mission d’Helifirst  est d’assurer les déplacements en hélicoptère et en avion d’affaires dans le confort, la rapidité, la réactivité, la sécurité avec une flexibilité et une souplesse et surtout en toute confidentialité. Afin de réaliser des missions de travail aérien : des prises de vues aériennes (photos) de grande qualité, ainsi que pour toutes vos missions de vidéo, de retransmissions télévisées, de repérage de sites, de films, de surveillances aériennes (linéaire : réseau routier, gazier, ferroviaire ect…) La société HELIFIRST répond à toutes les demandes avec des hélicoptères et des équipements adaptés (Wescam – Tyler – Cineflex – Nose Mount- Stab C…). La société HELIFIRST fournit également une assistance complète aux passagers, membres d’équipage et appareils dans son hangar faisant escale à l’héliport de Paris.

A l’occasion de cette soirée, Helifirst s’est associée à la galerie Arnaud Bard pour une exposition  mêlant art contemporain et univers aéronautique.

La Galerie Arnaud Bard installée depuis plus de 10 ans dans l’Ouest Parisien à Boulogne sur Seine est devenu la vitrine de très nombreux plasticiens contemporains de différentes sensibilités et expressions. La galerie présente des artistes peintres et sculpteurs de notoriété publique, elle met également un point d’honneur à être le tremplin pour d’autres créateurs au talent prometteur à faire connaître leur travail par le biais d’ expositions personnelles et par celui de la presse et des médias.

Pour cette exposition en collaboration avec Helifirst, la galerie Arnaud Bard a présenté 3 de ses artistes :

– Manolo Chrétien: Fils de l’astronaute Jean-Loup Chrétien, premier européen à être allé dans l’espace en 1982, Manolo Chrétien a été très marqué par la première phrase que son père a prononcé à la sortie de sa capsule dès son atterrissage dans le Kazakhstan après un mois passé dans l’espace : « la Terre est malade ». Quand on entend à 16 ans de tels propos de son père devenu héros, cela laisse forcément une trace indélébile.

Depuis dix ans, Manolo effectue une sorte de « voyage  mémoire » dans le passé, il recherche des lieux où ces oiseaux métalliques l’ont tout autant repoussé que fasciné. On peut imaginer l’attraction que ces machines argentées ont pu dégager durant son adolescence, comme impression de surpuissance, de fragilité aux membrures haute couture, d’inaccessibilité « secret défense », un challenge quotidien de la mort, ou de la vie.  Comme il le dit lui même : « Quand nous étions en classe, avec tous mes camardes  et que nous entendions non loin de la base un crash, nous étions tous transis de peur, à savoir lequel de nos pères serait absent à l’appel… »

Le fort du travail photographique de Manolo CHRETIEN est qu’il dégage toute l’âme de ces forces machines. Ses photos sont le résultat, de l’électrolyse de  l’univers aérien galvanisant sa sensibilité. Il dépeint les prouesses technologiques et artistiques que constituent alors ces merveilles de design classées « Confidentiel Défense ». Leurs bosses et leurs plaies  (fuselages scarifiés, réacteurs épuisés, cockpits opacifiés, rivets arrachés) témoignent de leur vie antérieure. Des symboles d’une force aérienne puissante et avant-gardiste relégués au rang de sculptures immobiles rivées au sol pour toujours,  mais plus éclatantes peut-être encore que par le passé.

-Thomas Lardeur: Né en 1966 à Paris, Thomas Lardeur, après des études d’histoire consacrées à l’époque moderne, se lance dans le journalisme d’investigation pendant plus de dix ans. Il se passionne tout particulièrement pour la question des sectes, et écrit plusieurs livres sur le sujet dont un remarqué sur l’intrusion des sectes dans l’univers professionnel. En 2002, il arrête le journalisme pour se consacrer à la sculpture. Il choisit pour matériau l’acier inoxydable, aérien, léger, contemporain, froid en apparence et pourtant doux et chaud au regard et au toucher. Thomas Lardeur capte l’homme dans son visage, « ovales » sans fioritures mais non sans humour. Il s’attache aux effets de surface et notamment au polissage miroir de ses œuvres pour suggérer l’homme dans un face-à-face avec lui-même, sa conscience, ses doutes, les autres, la vie. Il aime aussi raconter des histoires et faire des clins d’oeil aux grands maîtres (Brancusi, Courbet, Rodin…).

-Xavier Lefebvre: Xavier Lefebvre est un réalisateur de documentaires, entre autres pour France Télévision, utilisant souvent de la prise de vue aérienne grâce, notamment, à des systèmes comme le CinéFlex, monté sur des hélicoptères, ce qui lui a donné envie de fixer l’image sur papier photo. Ses photos aériennes sont semblables à des maquettes, rappelant les maquettes de trains électriques chers à notre enfance.

Infos Pratiques:

Héliport de Paris                                        
23, rue  Henry Farman
75015 PARIS
Tél :+33 (0)1 40 60 05 05 
Fax :+33 (0)1 40 60 00 33
contact@helifirst.fr
 
Galerie Arnaud Bard 
FAE Galerie L’Atelier 92, avenue J.B. Clément –
92100 Boulogne
Tél : +33 (0)6 70 77 36 47 
 
 
FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !