Gilles Ouaki – « I Lock You »

1 908 vues

19/04/2013 - 22/06/2013

A Propos de
« I Lock You » est une opération de sauvetage.
Gilles Ouaki conduit régulièrement un commando de bénévoles sur le Pont des Arts pour enlever, avant que la Mairie ne le fasse, les plus beaux cadenas accrochés aux grilles par des couples transis.
L’acier goute à sa pince monseigneur mais surtout à son œil. Ces cadenas, voués à disparaître, sont archivés sur des fonds noirs comme des reliques archéologiques. Solides dans l’éternité photographique, ces gages d’amour sont protégés de l’indifférence et de la destruction par le geste de l’artiste.

 

Extrait de l’article de Jacques Bouzerand:

Gilles Ouaki est un photographe. C’est à dire un professionnel dont le métier, en premier lieu, est de choisir ce qu’il veut capter pour ensuite le montrer sous sa responsabilité : le cadrage est la première action du photographe. La technique, sa perfection, au service de l’image en est le corollaire. Chez Gilles Ouaki ces deux savoir-faire sont au plus haut niveau. Ils vont de pair avec une troisième expertise qui est le choix du sujet. Voilà pourquoi  Gilles Ouaki est un excel…lent photographe. Mais pas seulement.  Ce que j’aime chez lui c’est précisément cette façon patiente et impatiente de tailler son chemin dans la forêt des signes en y capturant ses trophées et en leur imposant ses transmutations. En devenant un créateur de ces images mythiques qui se gravent dans nos têtes et deviennent inoubliables.
Horaire d’ouverture : 10h à 19h
Adresse : 150 rue de la Pompe
75116 PARIS
Téléphone : 01 77 72 20 70

Recherchez les expositions sur www.newsarttoday.tv

Les éditions PATOU présentent les artistes sur les thèmes du portrait du nu et de la nature.

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !