Gèr Boosten – La Fondation Custodia

7 428 vues

21/03/2015 - 21/06/2015

A Propos de

GER BOOSTEN – LA FONDATION CUSTODIA

Du 21 mars au 21 juin 2015, la Fondation Custodia présente le peintre, dessinateur et artiste graphique contemporain Gèr Boosten. Né à Maastricht, il vit et travaille en France depuis une vingtaine d’années.

Les visiteurs de la Fondation Custodia peuvent découvrir les séries d’œuvres de l’artiste sur papier  « Cirque d’encres ». Ses dessins parlent du destin humain qui peut être cruel : une personne vivant dans la rue, des  criminelles ou des foux. Il s’intéresse à l’actualité et à la vie du quotidien. « Je ne pense pas pouvoir changer grand-chose aux abus dans le monde, j’ai les bras trop courts pour ça, mais je suis un artiste et en tant que tel, j’apporte ma contribution. »

Les premiers travaux de Gèr Boosten ont été créés en Yougoslavie. Etant encore étudiant à l’époque,  il montre la réalité implacable dans ses œuvres : la crasse, la fange, la pauvreté et l’âcreté.  Il enregistre ses images en fréquentant des tziganes, des alcooliques et des prostituées. Durant un séjour à Belgrade, il réalise que les malheurs du monde sont très nombreux et diversifiés. Ils deviennent alors sont inspirations.

 

Infos pratiques :

La Fondation Custodia

121 rue de Lille,

Paris

Tél. : 01 47 05 75 19

www.fondationcustodia.fr

 

Heures d’ouvertures :

Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

 

Tarifs :

Plein tarif 6 euros

Tarif réduit 4 euros

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !