Riccardo Simonutti – Galerie Ange Basso

2 916 vues

14/05/2013 - 04/06/2013

A Propos de

Pour en savoir plus, www.newsarttoday.tv

Riccardo Simonutti

La Galerie Ange Basso est heureuse de vous présenter la nouvelle exposition de Riccardo Simonutti, « Faraway, So Close », le jeudi 23 mai 2013 à partir de 18h à la galerie. L’artiste présentera ses nouvelles toiles, ayant pour sujet les paysages urbains cosmopolites tels que New-York, Londres ou bien sûr Paris, lors de cette exposition qui se tiendra du 14 mai au 4 juin 2013. Pour Riccardo Simonutti, l’art est avant tout une thérapie, celle d’aller d’abord vers la facilité, et ainsi trouver un exutoire, pour que les choses viennent toutes seules…Pour que les choses se vendent toutes seules…cependant il ne faut pas se méprendre sur le but de l’artiste, qui ne rentre pas dans le marketing direct et intrusif de notre société de consommation, mais qui par ce biais formule une acide critique à ce système qui privilégie l’information à la connaissance…

 

Riccardo Simonutti est un artiste Italien né en 1973. Il a grandi sur le cap de la Hague. Il suit les cours de Jean Yves Duperron pendant deux années. Il peint sur le motif les paysages de la région jusqu’en 2005. Il s’oriente vers l’abstraction et l’art conceptuel en 2006.

Sa peinture éveille d’anciennes sensations confinées dans nos souvenirs d’enfance et ravive celles du quotidien. Nous sommes censés vivre dans un monde sans aspérités et sa peinture démontre le contraire. Sa recherche s’oriente vers l’appréhension des sens, la vue, l’odeur, l’ouïe et le touché. Ses matières sont nouvelles mais élaborées dans le respect pointu des règles de l’Art. Travaillant principalement l’huile, sa maîtrise des pigments, du béton et de différents supports nous surprend en permanence… Que ce soit dans l’abstraction ou la figuration…

LA GALERIE

C’est en décembre 2010 que la Galerie Ange Basso ouvre ses portes au cœur du prestigieux quartier de Saint Germain des prés. C’est dans ce cadre hautement symbolique, succession d’espaces et de lieux d’exposition que la galerie prend partie de représenter un pôle d’artiste permanent, mettant à profit des expériences, des rencontres passées.

Dédiée à la création contemporaine, la galerie encourage, accompagne et soutient une sélection d’artistes émergeants et confirmés tels que Juan Garcia Ripolles… La convivialité de la galerie se confirme et s’affirme sur deux plans d’exposition ; au 64 rue Mazarine dans le sixième arrondissement, entre la modernité du noir et blanc au graphisme étudié et le charme et l’envoutement de la pierre et des caves ô combien emblématiques de ce quartier.

La galerie est dirigée par Angélique Basso, diplômée de l’EAC et ayant exercé dans diverses galeries parisiennes ainsi qu’à l’étude de Maître Cornette de Saint Cyr. La galerie  s’inscrit dès lors dans  une volonté qui est propre à sa directrice : passion plaisir et découverte.

De l’art abstrait à l’art figuratif, partager, défendre et faire valoir des artistes dans une gamme de prix abordable permettant à la fois aux collectionneurs et aux novices d’acquérir et de succomber face à une œuvre… qu’elle soit sculpture, gravure, peinture.

Galerie Ange Basso

64 rue Mazarine 75006 Paris

Tel: 01.56.81.03.30

galerie.angebasso@gmail.com

www.galerie-angebasso.com

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

le dimanche de 14h à 19H

Retrouvez toutes les informations sur www.newsarttoday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !