FRAC CENTRE ORLÉANS

2 243 vues

01/10/2013 - 02/10/2014

A Propos de

Inauguré le 4 septembre 2013, le nouveau Frac Centre d’Orléans vient d’ouvrir ses portes au grand public à l’occasion des Journées du patrimoine.

Avec ses trois étranges tours aux formes dynamiques, qui surgissent comme des excroissances d’une ancienne et massive garnison militaire, le Frac (Fonds régional d’art contemporain) du Centre s’ouvre sur le cœur de la ville d’Orléans, entre la gare, la médiathèque et les rues commerçantes. Conçu par les architectes Jakob et MacFarlane – auxquels on doit le musée de la mode à Paris –, ce bâtiment appelé « les Turbulences » est pour Marie-Ange Brayer, directrice de la structure, « un geste fort de création ».

À l’intérieur, on est happé par l’imbrication complexe des espaces et les corolles découpées dans le bois du pavillon. À l’extérieur, la façade s’illumine de jour comme de nuit à la faveur de guirlandes de leds qui dessinent des mots ou des images incrustés sur les parois. Ce travail réalisé par le cabinet Electronic Shadow intègre l’image et la lumière « à la peau même du bâtiment », donnant une nouvelle identité à cette structure née il y a trente ans, qui n’avait alors pas vocation à se sédentariser.

Entretien avec Elisabeth PETIBON

Adresse :  12, Rue De La Tour Neuve,
Orléans 45000

Tél : 08 99 23 33 78

Toutes les informations artistiques sur wwwnewsarttoday.tv

Les éditions Patou sont partenaires de news art today.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !