Fernand D’Onofrio – Carrousel du Louvre

2.2K vues

15/11/2013 - 15/11/2013

A Propos de

Atypique, Fernand D’ONOFRIO n’est pas homme à exploiter un filon. Ceux qui ont essayé de décrire son œuvre se sont cassés le bec.

Et pour cause ! Pendant la décennie des années 1980, l’artiste entre dans la peinture par la porte du surréalisme, comme s’il était dépositaire d’un fragment d’ADN de Dali. Il passe ensuite à un monde d’abstraction hyperréaliste où vit une étonnante société de planches et de tissus noués et torsadés. Assurément il a trouvé son style !

Mais faisant fi des classements académiques, Fernand D’ONOFRIO sème le trouble en nous invitant à le suivre dans un nouvel univers cubiste de monolithes bleus, peuplé d’êtres furtifs échappés d’études anatomiques. Alors que l’on s’interroge sur cette nouvelle voie, le voilà déjà géniteur d’androïdes écorchés vifs, aux poses lascives ou cambrés dans des confrontations douloureuses. Ces corps torturés se transformeront en athlètes irradiant la détermination et la force brute, que nul ne semble pouvoir arrêter. Puis ils s’enchevêtreront en luttes charnelles et passionnelles, d’où émergent parfois des bustes taurins ou des amants avides.

Toujours en ébullition créative, l’artiste fera naître des organes à la frontière entre les fonctions physiologiques et le monde industriel, peut être en hommage à la chaudière infernale qui fut sa première compagne de création. Il poursuivra dans cette voie avec des combustions de corps mêlés, baignés d’un magma sanguin. Sa période de nus féminins semble marquer une pause dans cette exploration frénétique de l’être. Il y a pourtant quelque chose d’annonciateur dans le laborieux travail de surface qui marque les corps : une nouvelle fascination pour la peau, le tissu, qui donnera naissance à d’étranges formes emmaillotées. Franchissant le derme, l’artiste plonge alors au niveau cellulaire, avec des textures dont l’agencement semble régit par les lois spontanées de la vie. Aujourd’hui Fernand D’ONOFRIO tutoie des molécules flamboyantes de taille humaine, flottant au premier plan d’un univers capable de nous absorber.

Infos tirées du site de l’artiste : http://www.donof.com/fr/biographie/

 

Infos pratiques :

Mail : commercial@viparis.com
99 rue de Rivoli – 75001 Paris
Téléphone : 01.40.68.22.22

 

Entretien avec Elisabeth Petibon, critique d’art

 

Retrouvez toute l’actualité artistique sur www.NewsArtToday.Tv

Les Editions Patou  www.editionspatou.com sont partenaires de www.NewsArtToday.Tv

Remerciements à Andy Emler, auteur, compositeur pour la musique.

 

FLASH INFOS
Découvrez l'univers de Hans Schimansky pour sa quatrième exposition personnelle à la Galerie Jeanne Bucher Jaeger , Paris Marais. Du 16 Février au 4 Mai 2019.-Du 20 février au 20 mai, Jean Baptiste Huyn expose ses photographies et portraits de voyages dans le Shangri-La Hotel Paris .-Du 22 mars au 15 juin,la commissaire d'exposition Jeanette Pacher présente l'expostion " Drawing as thinking" de l'artiste Nikolaus Gansterer, au Drawing Lab Paris .-Découvrez" The plausible Island"  le second volet de l'exposition " Mapping at Last" à la Topographie de l'art, à Paris 3e Arr. Du 16 Février au 6 Avril 2019.-

Rendez-Vous du 29 au 31 mars 2019 pour la 7 ème édition du salon DDESSINS (paris contemporary drawing fair)  à l'atelier richelieu à paris .-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !