Espace Culturel Louis Vuitton – Astralis

6 283 vues

07/02/2014 - 11/05/2014

A Propos de

Espace Culturel Louis Vuitton – Astralis

Autre nom de « l’Invisible », « l’Astral » convoque les motifs du céleste, du subtil et des outre-mondes. Il évoque à la fois le voyage intérieur et la projection hors corps de la conscience. Ces dimensions mystérieuses suscitent de troublantes recherches scientifiques et font également l’objet d’un important regain d’intérêt de la part des artistes. C’est à ces visions et à ces pouvoirs de l’art qu’Astralis se consacre, avec une exposition en forme de pérégrination initiatique où douze artistes internationaux ont conçu autant de paysages et d’antichambres vers l’ailleurs.

Le parcours de l’exposition débute par la cascade en forme de vanité que Myriam MECHITA a créée pour la vitrine de la rue de Bassano, alors que l’accueil des six anges de David ALTMEJD nous guide vers le tunnel de lumière de Børre SAETHRE ouvrant sur une succession de mondes parallèles. Celui des visions de Chloe PIENE où tout semble commencer par la fin, puis de Jean-Luc FAVERO où l’artiste redonne vie à un cerf en créature de lumière, conduisant au « Cosmic Lodge » de Charley CASE, véritable passage via le monde des ancêtres et des esprits.

Puis s’offre un curieux paysage d’expériences visionnaires : celles de Vidya GASTALDON s’incarnent dans une composition avec un berceau en lévitation associé à d’étranges peintures, alors que la sculpture lumineuse «Via Lactea» de BASSERODE diffuse une brume nimbant les anges de sélénite et la machine à réincarner les âmes en arbres de Siobhàn HAPASKA.
Le cabinet de Damien DEROUBAIX au plafond peint céleste qui revisite les cieux baroques est habité par EA, le dieu akkadien des profondeurs. Il fait écho à ce chien de céramique aux deux têtes décapitées de l’antichambre des « Incendies volontaires » de Myriam MECHITA avec ses arbres luminescents et leur constellation de visions.

Mais avant de s’engager dans le final du ballet cosmique des créatures hybrides de Rina BANERJEE, il faut croiser les broderies prophylactiques de ART ORIENTÉ OBJET (Marion LAVAL-JEANTET et Benoit MANGIN), avant de se laisser visiter par leur ultime vision de l’exposition, composée d’un lit à baldaquin, d’une échelle de lumière et d’étranges mains, qui semblent nous être tendues depuis un au-delà.

Emprunté à un poème de Novalis, figure mythique du romantisme allemand au début du XIXe siècle, Astralis nous renvoie à l’évocation de « l’humain sidérique ». Un individu de l’ordre du rêve et de la réalité confondus qui, à l’instar des artistes et des visiteurs de l’exposition, évolue aux confins du visible et de l’invisible. Jusqu’à parfois atteindre l’extase et l’illumination lorsque l’unisson avec les forces de l’univers se produit.

C’est donc à travers les modalités de la quête visionnaire, du transport ou du voyage astral, voire des états modifiés de conscience, que cette exposition interroge les fondements mêmes de la nature artistique d’une humanité qui n’a de cesse de se confronter aux confins de l’imperceptible et de l’inouï. Comme si l’art redevenait le moyen d’ouvrir les portes de la perception et du vivant à d’autres dimensions et à de nouveaux territoires.

Artistes : ART ORIENTE OBJET (Marion LAVAL JEANTET et Benoit MANGIN), David ALTMEJD, Rina BANERJEE, BASSERODE, Charley CASE, Damien DEROUBAIX, Jean-Luc FAVERO, Vidya GASTALDON, Siobhàn HAPASKA, Myriam MECHITA, Chloe PIENE, Børre SAETHRE.
Commissaire : Pascal Pique pour le Musée de l’Invisible.

Astralis signe le lancement du Musée de l’Invisible suite à une série de préfigurations qui ont débuté au Palais de Tokyo à Paris en juin 2013. Le Musée de l’Invisible est une nouvelle instance de création et de recherche expérimentale consacrée aux relations entre l’art et les multiples formes de l’invisible : de l’astrophysique aux sciences de la cognition et aux savoirs alternatifs, sans omettre les phénomènes inexpliqués liés à certaines dimensions visionnaires et métapsychiques.

Pour accompagner la réflexion menée par l’exposition, l’Espace culturel Louis Vuitton met en place des cycles d’événements uniques.

 

L’Espace culturel Louis Vuitton est un lieu d’expression culturelle et artistique libre d’accès inauguré en janvier 2006. Situé au 7ème étage de la Maison Louis Vuitton des Champs-Elysées, l’Espace culturel explore le thème du Voyage à travers trois expositions d’art contemporain par an. Conversations, performances, visites interactives et ateliers jeunes publics sont autant d’opportunités de prolonger l’échange et la réflexion sur les œuvres et d’ouvrir l’Espace culturel à des publics éclectiques. Avec le désir de faire de l’Espace un lieu où le savoir s’élabore, se partage et se nourrit des pensées de chacun.

Informations générales

Accès libre.

Contactez–nous : + 33 1 53 57 52 03
espaceculturel@louisvuitton.com
Entrée principale :
60, rue de Bassano – 75008 Paris
Entrée par le magasin Louis Vuitton :
101, avenue des Champs Elysées – 75008 Paris
Horaires d’ouverture :
Du lundi au samedi de 12h à 19h
Le dimanche de 11h à 19h.
L’Espace culturel Louis Vuitton est ouvert tous les jours, du lundi au dimanche et les jours fériés.
Sauf le 25 décembre et le 1er janvier.
Contact presse :
Jun Fujiwara
j.fujiwara@fr.vuitton.com

Entretien avec Elisabeth Petibon, critique d’art

Retrouvez toute l’actualité artistique sur www.NewsArtToday.Tv

Les Editions Patou  www.editionspatou.com sont partenaires de www.NewsArtToday.Tv

Remerciements à Andy Emler, auteur, compositeur pour la musique.


FLASH INFOS
La Galerie Mark Hachem présente « Provocative Moods » une exposition personnelle de Robert Farber sous le commissariat de Géraldine Beigbeder jusqu'au 21 novembre 2017-YIA ART FAIR, du 19 au 22 octobre 2017, au Carreau du Temple. MANIFESTATION D'ART CONTEMPORAIN-Pour la Biennale d’Issy 2017, une soixantaine d’artistes investissent les murs du Musée français de la Carte à Jouer. A travers un thème commun, « Paysages, pas si sages », ils présentent leur vision de la nature, du monde et ses évolutions dans des styles et des médiums différents. Des œuvres à découvrir jusqu'au 12 novembre 2017.-L'exposition "Continua Sphères ENSEMBLE" prend ses quartiers au CENTQUATRE jusqu'au 19 novembre 2017. Pour l'occasion, une vingtaine de galeries et d’institutions venues des cinq continents seront présentées.-Pour sa 71ème édition, le Salon réalités nouvelles présente 400 artistes français et internationaux. Rendez-vous du 15 au 22 octobre 2017, au Parc Floral de Paris, pour découvrir la scène abstraite contemporaine.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !