EM’KAL EYONGAKPA – KADIST ART FOUNDATION

3 188 vues

22/05/2015 - 26/07/2015

A Propos de

Kadist Art Foundation accueille l’artiste Em’kal Eyongapka. Du 22 mai au 26 juillet 2015, vous pouvez découvrir son œuvre sonore negotiations – chapter 1-i : Paris-Dualaland réalisé en trois mois.

La rue des poissonniers dans le quartier Château Rouge à Paris, parait être le point de départ d’une profonde nostalgie mise à profit au travers de sa composition. C’est en ce lieu, au centre des négociations entre vendeurs et clients, que l’artiste se remémore les sonorités du paysage camerounais.

Il crée un récit fragmenté à partir d’enregistrements réalisés entre Paris et Douala. Tout semble donner lieu à des prises de son, les marchés, le vacarme de la circulation, le foisonnement des espaces naturels, le tumulte de la population.

Tous ces espaces transfigurent pour l’artiste, une structure rythmique traditionnelle brassée avec de nouvelles sonorités. Cette dynamique des lieux qu’il enregistre, englobe les visiteurs afin qu’ils expérimentent des instants d’une grande unicité. Le temps d’un instant, ils font partie d’un ensemble et d’une histoire collective.

Em’kal Eyongapka aspire à partager une expérience sonore « maximaliste », dialoguant avec le lieu où il est exposé. Cet espace chaotique que représente le white cube lui permet de mettre en perspective son travail sonore. Les murs de la salle sont décapés, le blanc clinique semble avoir laissé place aux murs de la réalité.

N’hésitez pas à vous laisser transporter par l’usage répétitif et nostalgique du paysage sonore à  Kadist Art Foundation.

Mathilda Roux

 

 

Infos pratiques :

19 bis – 21 rue des Trois Frères

F – 75018

+33 1 42 51 83 49

Du 22 mai au 26 juillet 2015

la fondation est ouverte du jeudi au dimanche, de 14h à 19h.

 

 

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !