DAVID CRONE – CENTRE CULTUREL IRLANDAIS

1 074 vues

23/05/2015 - 05/06/2015

A Propos de

Le Centre Culturel Irlandais accueille du 25 avril au 5 juin un des peintres les plus influents de l’Irlande, David Crone pour son exposition « On Home Ground ».

Après avoir vécu à Belfast où il a su aiguiser son regard dans le milieu urbain, David Crone adapte ce regard incisif sur l’environnement rural afin de peindre le végétal.

David Crone applique une palette serrée et une touche brute et toute en relief pour offrir un ensemble pictural concentré. C’est un réel travail sur la matière qui nous est donné à voir, sachant combiner le plein et le trait. La peinture est dense et va jusqu’aux extrêmes limites du figuratif : les arbres et les feuilles disparaissent au profit de motifs plastiques riches et uniques, laissant une totale liberté d’interprétation.

David Crone sait capter l’apparence mais aussi la sensation des choses : il étudie les phénomènes d’un point de vue synesthésique, qui sont retranscris par des rythmes et des tensions visuelles sur la toile.

La couleur et la touche interprètent l’éphémérité de la nature et la transforme en un paquet d’impressions fugaces. Tel Monet avec ses nymphéas, David Crone peint la nature changeante. Il s’impose comme un héritier des impressionnistes, à nous de retrouver notre nature dans ces paysages picturaux et colorés.

Texte : Camille Debacq

Réalisation et images: Amany Chaoualy

Infos pratiques :

Centre Culturel Irlandais

5 rue des Irlandais

75005 Paris

Du 23 avril au 5 juin 2015

Du mardi au samedi de 14h à 18h

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !