CHUANG CHE – GALERIE HERVE COURTAIGNE

2 916 vues

24/03/2016 - 30/05/2016

A Propos de

Chuang Che est né à Pékin en 1934, son père, calligraphe de renom occupait le poste de vice-dirécteur du musée du Palais national.

En 1948, dans un contexte politique troublé, suivant sa famille occupée à organiser le déplacement des oeuvres du Palais national de Pékin vers Taipei, Chuang Che part vivre à Taïwan.

A partir de 1954, il étudie la peinture sous l’égide de Chu Teh-Chun, au département des Beaux-Arts de l’Université nationale normale à Taiwan.

Dans ce nouveau monde qui s’ouvre à lui, il découvre peu à peu l’art abstrait des écoles de Paris et New York.

En 1958, il rejoint le groupe artistique du « Fifth Moon » dont le projet est de faire fusionner la tradition chinoise avec l’art occidental contemporain.

Il participe en 1959 à la biennale de Paris et peu après à celle de Sao Paolo.

En 1966, la fondation Rockefeller lui offre la possibilité de faire son premier voyage aux Etats-Unis. Il visite l’Europe en 1968 et passe six mois en France où il rencontre Zao Wou-Ki et

Chu Teh-Chun. Il se rend également en Espagne où il fait la connaissance d’Antoni Tapiès.

En 1973, il s’installe aux Etats-Unis où les paysages montagneux lui inspirent de nouvelles formes créatives et le rapproche de la peinture chinoise de la dynastie Song.

Depuis 1987, il vit et travaille à New York.

Galerie Hervé Courtaigne

Art Moderne & Contemporain

53 rue de Seine 75006 Paris

Tél : 01 56 24 23 00

contact@hervecourtaigne.com

Horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 19h ainsi que sur rendez-vous.

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur, pour la musique

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !