Christophe Luci – Galerie Teodora

1 286 vues

23/09/2014 - 15/11/2014

A Propos de

Christophe Luci – Galerie Teodora

A Tournai, en Belgique, Christophe Luci est admis dès 1984 à l’Institut des Beaux-arts de St Luc. Il se forme ensuite au nouvelles technologie de l’image et obtient le troisième prix du concours européen « Nouvelles images ».

Il voit alors la vidéo comme un tableau. Sa camera est pour lui un pinceau qui lui permet de s’exprimer librement dans une forme d’expression artistique qui « engage le corps et l’être dans son entier ».

Il travaille aussi la matière, les pigments, le fusain et la mine de plomb.  L’utilisation de matériaux sec, entre la poudre et le charbon est pour lui une manière de retourner au source, et au travail de la terre.

Le dessin lui permet de remettre en question un système politique, économique et sociétal compliqué, qui repose sur l’argent et où « personne ne comprend rien ». Dans des tableaux à la fois très lumineux mais avec une part d’obscurité, il dessine aussi des mains, qui chacune raconte une histoire. Des mains qui laissent deviner une certaine souffrance, mais aussi des mains accueillantes, généreuses, tournées vers les autres …

Dans son exposition à la Galerie Teodora, nous découvrons son univers et toutes les techniques qu’il utilise.

Infos pratiques: 

du 23 septembre au 15 novembre 2014 

25 rue de Penthièvre – 75008 PARIS
+33 (0) 1 77 17 28 45 / +33 (0) 6 07 08 86 51
Ouvert du mardi au samedi 11h – 19h

 

Toutes les infos artistiques sur le site officiel de l ‘art contemporain 

 

Le site officiel des Editions Patou et vente en ligne de vins Amateurs de Bons Vins sont partenaires de Newsarttoday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !