ANTOINE SCHNECK – ARC DE TRIOMPHE

4 065 vues

27/11/2014 - 31/12/2018

A Propos de

ANTOINE SCHNECK – ARC DE TRIOMPHE

 

Dans le cadre de la commémoration des 100 ans de la  Grande Guerre, Antoine Schneck a photographié les uniformes des principaux belligérants de la première guerre mondiale. Particulièrement connu comme portraitiste, Antoine Schneck pose ses sujets sur fond noir pour ôter tout rapport à l’arrière plan. C’est dans cette même optique que le photographe a voulu présenter les vêtements, et ce, sans mannequin pour offrir la possibilité aux visiteurs d’imaginer la présence, l’environnement et l’histoire du soldat inconnu.

Avec la participation du musée de l’armée, neuf pays sont ici représentés dans la salle des palmes (endroit symbolique où gisait tout d’abord la dépouille du soldat inconnu) : Les uniformes français, bien entendu, anglais, américains, australiens, italiens, russes, belges et même les néo-zélandais côtoient les habits des soldats allemands.

Antoine Schneck prétend que « ces uniformes veillent désormais sur la tombe du soldat inconnu ». L’exposition, commencée le 27 novembre 2014, se tiendra jusqu’en 2018. 4 années symbolisant la durée de « la der des ders ».

 

Infos pratiques :

« soldats inconnus »

Du 27 novembre 2014 jusqu’en 2018

Salle des palmes du Arc de Triomphe

Place Charles de Gaulle

Paris 75008

Plein tarif : 9,50€

 

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !