ANKOKU – GALERIE DA-END

2 940 vues

08/11/2014 - 20/12/2014

A Propos de

ANKOKU – GALERIE DA-END

 

Les lois de l’astrophysique sont encore floues et les questions concernant la constitution de notre univers vont bon train. Les professionnels parlent de matière noire mais ne peuvent ni la comprendre, ni la représenter. « Ankoku – matières noires » propose une version métaphorique de cette énigme scientifique par les illustrations de 12 artistes japonais -peintres, plasticiens et photographes. Ils ont été choisis soit par leur formation scientifique, soit pour la relation qu’entretiennent leurs œuvres avec le thème. Les exposants ont joué avec les prises de vue, la post-production et la matière pour donner vie au mystères de l’univers. A l’exemple de cette boule de verre comprenant un liquide, le ferro-fluide -mis au point par la NASA- dont le comportement évolue selon une variation magnétique envoyée depuis son socle de support.

En marge de l’exposition Ankoku, la galerie Da-End se garde une pièce à part pour sortir de l’ambiance dark de la pièce principale et redescendre sur Terre avec une installation plus riche en couleur et en « concret » de l’artiste 
japonaise
 Saeborg, passée maître dans le Rubber-Furries.

Artistes invités :  Yoko FUKUSHIMA, Toshimasa
 KIKUCHI,
 Sachiko
 KODAMA,
 Daïdo
 MORIYAMA,
 Satoki
 NAGATA,
 Mihoko
 OGAKI,
 Satoshi 
SAÏKUSA,
 Takeshi
 SHIKAMA,
 Mitsuru 
TATEISHI, 
Daisuke
 YOKOTA 
et 
Minsa 
YOU.
 

 

Infos pratiques :

« Ankoku – matières noires »

Du 8 novembre au 20 décembre 2014

Galerie Da-End

17 rue Guénégaud

75006 PARIS

Tél +33 (0)1 43 29 48 64

 

 

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur pour la musique.

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !