ALAIN JACQUET – GALERIE GEORGES-PHILIPPE ET NATHALIE VALLOIS

3 837 vues

07/09/2015 - 11/10/2015

A Propos de

Alain Jacquet, « Des images d’Epinal aux Camouflages (1961-1963) », Galerie Vallois

 

La Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois présente l’artiste Alain Jacquet dans une exposition intitulée « Des images d’Epinal aux Camouflages (1961-1963) » du 7 septembre au 11 octobre 2015. L’idée est ici de mettre en avant la période qui a précédé les œuvres majeurs de l’artiste, notamment le « Déjeuner sur l’herbe » de 1964.

Alain Jacquet est né le 22 février 1939 à Neuilly-sur-Seine. Ses premiers centres d’intérêts seront l’architecture, qu’il étudiera aux Beaux-Arts de Paris, et le théâtre. Il réalise sa série des « Images d’Epinal » de 1961 à 1962 : il reproduit les célèbres images d’Epinal de façon grossière sur une feuille, les schématise à l’extrême jusqu’à obtenir des formes colorées, longilignes et abstraites qu’il transpose sur la toile. A cette même période il présente sa première exposition personnelle à la galerie Breteau et se rend à New York où il rencontre les grands noms de l’Art Pop Américain tels que Warhol, Lichtenstein et Rauschenberg. En 1963 il réalise sa série des « Camouflages » avec laquelle il mêle les chefs d’œuvres de l’histoire de l’art et publicité, et va même jusqu’à revisiter le travail de ses contemporains.

Durant le reste de sa carrière il continuera à réinterpréter de grands artistes et finira par s’installer définitivement à New York. En 1967 il représente la France à la Biennale de Sao Polo, et en 1969 il sera le seul Français choisi par Harald Szeeman pour participer à l’exposition « When Attitudes Become Forms » à la Kunsthalle de Bern. Après une période tournée vers la sculpture au milieu des années 70, il s’installe aux Antilles où il se reconnecte avec la peinture. Une grande rétrospective lui est consacrée en 1978 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Au début des années 90 il se tourne vers un art où la machine réalise l’œuvre et travaille sur les multiples interprétations qu’il est possible de faire de la Terre, en se basant sur des images issues de programmes spatiaux. Il épouse Sophie Matisse en 1992, fille du célèbre peintre Henri Matisse. Alain Jacquet  meurt en septembre  à New York.

 

 

Vallois Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois

36, rue de Seine

75006 Paris — FR

T.+33(0)1 46 34 61 07

f.+33(0)1 43 25 18 80

www.galerie-vallois.com

info(at)galerie-vallois.com

 

HORAIRES

lundi – samedi

10h30-13h / 14h-19h

 

Reportage: Constance Marie Anouk

Texte: Morane Dessein

Remerciements à Andy Emler, auteur-compositeur, pour la musique

Toutes les infos artistiques sur Newsarttoday.tv

Les éditions Patou et Amateurs de Bons Vins sont partenaires de NewsArtToday.tv

FLASH INFOS
A PIED D'OEUVRE (s), la Monnaie de Paris expose les sculptures au sol à l 'occasion des 40 ans du centre Pompidou jusqu'au 9 juillet 2017.-Rodin l'exposition du centenaire. A l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet-Picasso, Matisse et Braque à bonne adresse. Prenant appui sur le livre d’Anne Sinclair, petite-fille du marchand Paul Rosenberg, l’exposition du Musée Maillol redonne à la galerie sise 21, rue La Boétie l’éclat qui fut le sien. Jusqu’au 23 Juillet.-
Avant-Première

Avant-Première

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs reportages en avant-première.

Inscription réussie !